Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Nouvelle littéraire

Cœur de Guerrier - Chapitre quatre

Emmanuelle M. Masson - 3e secondaire le 13-01-2015 à 00:12




Cœur d’Hiver recula de quelques pas, n’en croyant pas ses yeux. Une possession ? Son propre fils était possédé ! Étoile de Rose tenta d’aider l’apprenti de son mieux, mais rien n’y fait : quelques minutes plus tard, après un combat acharné, Nuage de Faucon perdit le contrôle de son propre corps. Ses yeux avaient changé, passant d’ambrés à bleus, et ses pattes arrière s’étaient remises en place. Aussitôt en possession du corps, l’esprit qui avait attaqué Nuage de Faucon planta son regard dans celui du lieutenant, feula, puis partit en courant vers la partie la plus sombre de la forêt, celle où il était impossible de savoir où on allait tant il y faisait noir. Cœur d’Hiver et Étoile de Rose n’eurent aucune chance de retrouver celui qu’ils poursuivaient et, penauds, durent rentrer au camp.

Espoir de Velours, aussi inquiète qu’eux pour les enfants de Lune de Flamme, avait attendu leur retour. La chef et le lieutenant dans la tanière du guérisseur eurent vite fait de lui raconter tout ce qui s’était passé, de la découverte de la mort de Plume du Vent et d’Aile d’Orchidée jusqu’à la possession de Nuage de Faucon par un esprit qu’ils savaient maléfique. La guérisseuse garda son sang-froid, mais sa nervosité transparaissait dans sa voix.

« Oui, je crois savoir de quoi il s’agit. Ou plutôt, de qui il s’agit. Il arrive que le clan des étoiles doive posséder un chat pour lui donner une vision, cela arrive généralement aux chefs et aux guérisseurs. Cependant, il y a eu un seul cas dans l’histoire d’un chat mort n’appartenant pas au clan des étoiles qui a possédé un chat. Il a vécu il y a des saisons, plus qu’on ne peut en compter, et son vrai nom était apparemment Œil de Bois. On raconte que son clan fut détruit lorsqu’il était apprenti, et que tous les autres clans rejetaient le groupe dans lequel il était : qui voudrait accueillir des guerriers faméliques et à moitié morts et des apprentis à peine entraînés ? Ils fondèrent donc leur propre clan et n’oublièrent jamais qui les avait abandonnés à leur sort. Œil de Bois devint un fameux guerrier et, encouragé par ses aînés, il devint égocentrique et se crut supérieur. Il était apparemment très influençable, et rien ne s’arrangea lorsque son frère mourut en plein hiver à cause du manque de ressources du jeune clan. Il retrouva tous les clans qui les avaient rejetés, tua les guerriers, les guérisseurs, le chef et le lieutenant, donna la rage aux aînés grâce à un chat infecté qu’il contrôlait et laissa les apprentis se débrouiller seuls avec les chatons.

« Mon mentor m’a raconté qu’après avoir fait de longues recherches, aidé du guérisseur de son propre clan, il se suicida et réussit à revenir sous forme d’esprit en refusant la mort. Pour réussir cet exploit, Œil de Bois a dû renier le clan des étoiles et changer ses croyances les plus profondes : il a dû cesser de croire en la mort et se convaincre à 100 % qu’il pourrait vivre sans son corps et changer celui des autres à sa guise. Il prit alors possession du corps de l’un de ses guerriers, se renomma « Esprit malveillant » et appela son clan le « Clan sombre ». Ses fidèles le suivent partout et sont très solidaires les uns envers les autres, s’entraidant et suivant les ordres de leur chef, peu importe sous quelle forme il leur revient. »


- Mais pourquoi alors, l’interrompit Cœur d’Hiver, avoir attaqué Nuage de Faucon ?
- Je crois qu’il trouve rarement une aussi bonne cible : que tu le veuilles ou non, ton fils avait un esprit plutôt faible en ce moment. Il ne surmontait pas les obstacles qui se dressaient dans son monde intérieur et tentait de s’entraîner pour devenir un guerrier plutôt que de chercher un moyen d’être réellement utile. Il a vu son frère, sa sœur et son frère mourir et en plus, il sait que tu es son père et qu’il n’a aucune chance de réaliser son rêve d’être guerrier : le pauvre est à plaindre. Il était sans défense devant Esprit malveillant.
- Mais… si lui n’est qu’un esprit, pourquoi les pattes de mon fils se sont-elles redressées ? Pourquoi ses yeux ont-ils changé de couleur ?
- C’est un pouvoir des chats qui reviennent pour posséder les vivants, et Esprit malveillant a réussi à se convaincre qu’il en était capable avant de mourir, comme je l’ai déjà dit. Le clan des étoiles, pour donner une vision, peut rendre sa vision à un guérisseur aveugle par exemple. Esprit malveillant est très puissant, voilà pourquoi il a réussi ce tour de force. Il doit y mettre énormément d’énergie, et ne bouge sûrement que lorsqu’il veut faire quelque chose nous concernant. J’imagine que le reste du temps, il relâche son pouvoir et économise ses forces.
- Mais pourquoi nous attaquer, nous ?
- C’est son passe-temps, j’imagine. Détruire des clans qui, selon lui, ont fait des erreurs. Les trois chats s’entre-regardèrent, terriblement inquiets pour Nuage de Faucon et pour le clan. La nuit était tombée, aucun ancien ne savait ce qui se préparait, seule une apprentie était apte à devenir guerrière. La seule bonne nouvelle était qu’aucune portée de chaton n’était arrivée et qu’aucune n’arriverait, puisqu’aucune chatte n’était gestante cet été-là.
- Nous devons aller voir Soleil bleu, annonça alors Étoile de Rose.
- Soleil bleu ? Le chat qui vit chez les bipèdes ?, demanda Cœur d’Hiver.
- Oui, lui. Cela fait longtemps que je ne lui ai pas rendu visite, et la ville est sûrement une cachette de choix pour Esprit malveillant.
- Amenez Nuage de Neige avec vous, intervint Espoir de Velours. C’est l’une des pisteuses les plus prometteuses du clan, elle retrouvera la trace d’Esprit malveillant sans peine s’il se déplace avec le corps de Nuage de Faucon. De plus, ajouta-t-elle en murmurant, je crois qu’elle a un léger faible pour Faucon. Elle se battra pour sa liberté à lui, s’il le faut.
- Bien. Nous partirons à l’aube pour aller voir Soleil bleu, déclara Étoile de Rose. Je préviendrai Nuage de Neige, puis je nommerai Feuille de Sable en tant que chef intérimaire pour un ou deux jours.

Les trois chats se séparèrent sans un mot de plus et chacun retourna à son nid respectif pour passer une nuit non pas de sommeil, mais d’insomnie.

Espace privé Recalculer cette page *