Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Ne brisez pas la bulle des lecteurs !

Emmanuelle M. Masson - 4e secondaire le 21-10-2015 à 14:07


Peu importe l’endroit : un couloir, une classe, un métro, une maison. Peu importe l’âge : un enfant, un adolescent, un adulte, un aîné. Peu importe le livre : un suspense de Dan Brown, la Bible ou encore un conte de Sylvie Desrosiers. Vous avez déjà vu, chers lecteurs, d’autres lecteurs. Il y a des milliards de lecteurs et de livres dans le monde, et chaque personne qui lit vit dans un autre monde le temps d’une lecture. Il y a une bulle autour de cette personne, celle qui découvre une œuvre avec un sourire aux lèvres, un air de concentration intense ou de la tristesse. La bulle qui s’est créée est un endroit de calme et de concentration qui permet de savourer un livre à n’importe quel moment ou lieu. Vous-mêmes avez peut-être été un aventurier perdu entre les lignes de votre bouquin ou bien encore un détective qui doit lire entre celles-ci.

« L’élu se jeta sur sa bien-aimée pour la sauver. Il n’y avait plus beaucoup d’espoir, et pourtant il savait d’instinct quoi faire. L’élu, d’un geste vif, – » « Hey, t’aurais pas un crayon à me passer par hasard ? » Les lecteurs connaissent bien la sensation éprouvée lorsque la bulle se brise, la frustration ressentie alors que toute l’intensité du moment se casse, que la réalité frappe de plein fouet et que le silence, allié de notre concentration, soit remplacé par les bruits ambiants à cause de la personne qui n’a trouvé personne d’autre à qui parler ou demander quelque chose. Qu’est-ce que c’est frustrant !

Cet article est donc un message aux non-lecteurs qui croisent des lecteurs : essayez de ne pas briser une bulle si vous pouvez faire autrement. Les mots sont peut-être figés sur le papier, mais une histoire lue pour la première fois ne sera jamais vécue une deuxième fois avec autant d’intensité. Comment reprendre un récit alors qu’il a été interrompu si brusquement, que l’émotion associée à la page à lire a été brisée ? En reprenant la lecture, on tombe directement sur la ligne où on a été interrompu, on lit le moment marquant et il manque un élément capital : la passion initiale du lecteur. Voilà pourquoi ce message doit passer : ne faites pas éclater une bulle de lecture alors qu’il est possible d’attendre. À l’école, demandez un crayon à un autre ou attendez la fin de la pause ; à la maison, n’allez pas dans la chambre de votre frère ou sœur qui lit avec comme objectif de l’énerver ; si vous voyez votre parent lire dans le salon, n’allez pas le voir simplement pour savoir « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? »

Sur ce court article, je vous laisse, mes chers lecteurs, et à la prochaine ! N’oubliez pas qu’il est possible de réagir à cet article et aux autres via, encore et toujours, ce formulaire GoogleDrive.

Espace privé Recalculer cette page *