Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Chronique

Sans réticence, le centième sans gêne !

Emmanuelle M. Masson - 4e secondaire le 6-01-2016 à 02:00


Lorsque je suis arrivée en première secondaire, je me suis lancé un petit défi. Je fais mon bout de chemin depuis ce temps et j’en suis maintenant au 2/3 de la route. Deux tiers ! 150 articles, c’est le défi. Je donne mon cent pour cent pour l’atteindre. Aujourd’hui cependant, chers lecteurs, nous sommes au centième pas de cet objectif. Cent articles depuis la première secondaire, quel cadeau de Noël ! Cent articles que j’ai écrits et qui ont été lus ; des centaines de milliers de mots, une centaine de sujets couverts différemment, une centaine de recherches laborieuses d’images. Bref, une centaine de travaux. Pour mettre la cerise sur la coupe glacée Chantilly (en français le sundae, s’il-vous-plaît !), j’ai décidé de reprendre le concept de Léo Paquette-Greenbaum (un ancien journaliste du collège) en dressant une rétrospective de mes textes. 100, 99, 98…, 3, 2, 1, c’est parti, prêts pas prêts, j’y vais !

Moment maladroit des débuts
Un mammouth avec ça ?. Un premier article dont je me souviens encore très bien. Il faut dire que j’ai été un peu maladroite dans sa rédaction ! J’ai d’abord basé mon article sur des études qui n’étaient pas d’actualité, ce qui m’a valu de devoir le refaire ; par la suite, j’ai oublié de me présenter. « Suis-je folle ? », on pouvait bien se poser la question, c’était assez drôle ! Sans faire ni une ni deux, pas d’introduction, il fallait entrer dans le vif du sujet, et ce, sans visuel, puisque je n’avais aucune idée de la façon de mettre un logo.

Moment « Je veux sauver le monde »
Enquête sur une meurtrière : la cigarette ainsi que Non à l’intimidation. Un trait de personnalité était déjà présent dans cet article, soit celui de vouloir aider tout le monde. Aujourd’hui, dans mes articles, ce trait prend la forme de nombreux conseils de mon cru tout en présentant quelques opinions qui me font sortir du journalisme traditionnel.

Moment « Je l’ai lu, je l’ai aimé, je vais en parler »
Des livres au menu, partie 1, partie 2 et partie 3, sans oublier Inferno. Des heures de lectures !

Moment « sondage »
Noël : amour ou cadeau ? Un texte où je n’ai pas pris uniquement mes sources sur internet, mais aussi auprès des gens que je côtoie, y compris Mme Vermette, l’une des surveillantes de Regina ! Sans oublier l’article qui n’était qu’un sondage pour savoir ce que vous souhaitiez lire (http://carrefour.reginaassumpta.qc.ca/spip.php ?article1047). Depuis le début de l’année, mes articles incluent un lien vers le fameux GoogleDrive.

Moment « histoires »
Tous les articles de Cœur de Guerrier ainsi que La Graduation (qui, je le sais maintenant, aurait plutôt dû porter un autre nom comme « Le Bal » ou même « L’évolution »). Ces textes expriment bien mon attirance à ce moment-là pour les histoires plutôt que pour les articles !
Moment « À l’école aussi, nous avons l’embarras du choix pour être cool ! »
C’est l’époque où j’ai vanté l’improvisation et plusieurs autres activités culturelles du collège. Puis cet autre article qui faisait découvrir un peu mieux certaines de ces activités. Sans oublier ce texte à propos de notre choix entre espagnol et mandarin. J’ai choisi le mandarin, l’improvisation et le journal ; et vous ?

Moment sur le terrain
Toi, moi, le cyclothon, J’aime les selfies (et Toronto) ainsi que l’article paru juste avant celui-ci, le 99e donc, #Depuis_Ma_Cage.

Moment le plus « évolution »
Tous mes articles. Chaque article était différent. Il avait sa propre inspiration, ses propres défauts, ses propres attentes, ses sujets et ses émotions. Tous les articles ont contribué à une évolution qui n’a cessé depuis la première secondaire, une évolution durant laquelle je me suis découverte, avec mon style et mes opinions. Un style journalistique qui a parcouru les articles scientifiques jusqu’à la publication de chroniques plus personnelles. Chers lecteurs, vous êtes une part de cette évolution, et c’est avec vous que je célèbre cet article ! Passons au prochain moment donc…

Moment « remerciements »
Merci à mon premier lecteur, mon père, qui a lu presque tous mes articles avant leur publication pour s’assurer que certaines limites soient respectées et également pour que mes textes expriment le plus clairement possible mes idées. Merci à vous, chers lecteurs, ceux de la première ou de la dernière heure. Merci parce que vous êtes là, simplement, même si votre existence est discrète, et surtout, merci à tous ceux qui nous encouragent (à l’école, dans leur tête ou via les sondages GoogleDrive). Merci à Léo Paquette-Greebaum, que vous connaissez probablement, qui fut d’abord un modèle journalistique, une motivation, puis un ami. Merci d’ailleurs à toute ma famille : ma mère, ma sœur, mon frère et mon père, et merci à ma deuxième famille, une toute nouvelle celle-là : Georges, Ruxandra et Sophie. Merci au C.M.M. et à la bibliothèque de m’avoir ouvert leurs portes. Merci à Stéphane Laporte de La Presse : il m’a fait voir qu’on pouvait écrire son opinion sans être inintéressant ou paraître égocentrique. Merci à Catherine Poirier de faire vivre le journal et tant d’autres activités culturelles à Regina, et à Maxime Dorais pour la touche finale avant la publication de nos articles.

Moment « fin de l’article »
À vous, chers journalistes tels que Kim Nguyen ou Chloé Lavallée, je souhaite bon courage, car j’espère que vous aurez la motivation d’atteindre vous aussi ce 100e article pour créer une tradition, celui du « Moment 100e article » ! Enfin, je rappelle à tous que vous pouvez exprimer vos commentaires et idées concernant les sujets dont je traite sur le fameux GoogleDrive. En dix secondes, sans besoin de se connecter ou de s’identifier, vous pouvez laisser un beau commentaire constructif et/ou encourageant ! Sur ce… à bientôt, chers amis !

Espace privé Recalculer cette page *