Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Techno

Papillons de nuits et bogues informatiques

le 23-04-2016 à 12:30


La technologie est très utile, mais parfois elle ne fait que nous exaspérer ! D’après une étude de la firme Akamai and Gomez, 47% des personnes abandonnent un site web s’il ne télécharge pas en trois secondes. 60% des utilisateurs ne retourneront plus jamais sur un site web s’il ne télécharge pas en 10 secondes. Si c’est tout ce que ça prend pour énerver certaines personnes, imaginez si on était encore au 20e siècle, où la technologie n’était pas aussi avancée !

Avez-vous déjà réfléchi à la raison pour laquelle une erreur en informatique est appelée un bogue (bug en anglais) ? Ce n’est certainement pas un véritable insecte qui cause des problèmes dans votre portable, quand même ! Évidemment, les insectes ne sont pas responsables des erreurs dans votre ordinateur, mais ils l’étaient en 1947. Un vrai papillon de nuit s’était retrouvé piégé dans un relais du gigantesque calculateur numérique de l’université Harvard. Le premier bogue informatique a donc été assez mémorable.

Par exemple, des utilisateurs chevronnés de Microsoft ont dû confronter l’écran bleu de la mort, un bogue qui apparaissait lorsque Windows « crashe ». Ce message d’erreur a humilié Bill Gates en apparaissant en plein milieu d’une présentation publique de Windows 98. Ou encore, il y a eu le fameux bogue de l’an 2000. On avait prédit l’apocalypse, une guerre nucléaire, alors que la seule chose qui s’est réellement produite est la perte de 300 milliards de dollars américains pour faire la mise à jour des systèmes informatiques. Cette perte fut pire que celle de 370 millions de dollars américains partis en fumée lorsqu’un bogue informatique a fait exploser la fusée Ariane 5 et les satellites de l’Agence spatiale européenne en 1996. La fusée s’est envolée à 4000 mètres d’altitude en 40 secondes avant de s’épuiser et exploser. Un autre bogue historique est celui du 31 janvier 2009. Pendant plus d’une heure, tout l’Internet a été déclaré dangereux par Google. En effet, des utilisateurs ont remarqué des avertissements qui identifiaient presque tous les sites Internet comme étant potentiellement dangereux. Finalement, la compagnie a admis qu’elle avait commis une erreur avec les avertissements de sécurité et elle l’a promptement corrigée.

Voilà un bref survol des grands bogues de l’Histoire. Et vous, que feriez-vous si vous retrouviez un papillon de nuit dans votre portable ?

Espace privé Recalculer cette page *