Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Un héros à vélo

Kim Nguyen - 2e secondaire le 16-06-2016 à 22:41


Une des meilleures expériences pour un jeune enfant est de faire du vélo. Malheureusement, ce ne sont pas tous les parents qui ont les moyens d’acheter des bicyclettes pour leurs enfants. C’est pour cela que, depuis 32 ans, un bienfaiteur anonyme surnommé Monsieur Vélo remet gratuitement des vélos à des jeunes qui se sont démarqués par leurs bonnes actions, leur courage ou les efforts qu’ils ont déployés dans leur communauté. Dans son enfance, cet homme généreux a toujours rêvé d’avoir une bicyclette, donc maintenant qu’il est adulte, il a réalisé le vœu de plus de 1 500 jeunes par l’intermédiaire de l’organisme Jeunesse au Soleil. Même à l’âge de 91 ans, Monsieur Vélo continue de récompenser de jeunes méritants.

Depuis 1984, cette personne a dépensé plus de 5000 $ de son propre argent pour apporter le sourire au visage des jeunes qui n’auraient jamais eu cette opportunité autrement. De plus, on sait que Monsieur Vélo ne fait pas ces bonnes actions pour devenir célèbre, car il demeure anonyme. Il n’éprouve que de la générosité envers ces enfants, sans rien demander d’eux, de leurs parents ou de l’organisme en retour.

Certains doivent se dire que cet homme doit être riche pour offrir tant, mais ce n’est pas le cas. On n’a pas besoin d’être milliardaire pour être une bonne personne. Par exemple, si une personne qui n’a pas beaucoup d’argent donne 100 $ à des organismes de charité, ce serait plus généreux que si la personne la plus riche au monde donne 200 $ à ces mêmes organismes. Bref, c’est vraiment l’intention qui compte. Peu importe votre statut socioéconomique, il y aura toujours des personnes plus pauvres ou plus riches que vous, donc si vous avez quelque chose de bon à offrir, même s’il vous semble insuffisant, offrez-le, car ça peut faire une très grande différence dans la vie de quelqu’un d’autre.

Espace privé Recalculer cette page *