Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Source de l’image : http://canadiens.nhl.com/fr/index.html
Site : Canadiens.com
Une demande de publication a été acheminée le 19 novembre 2007 au(x) webmestre(s) du site.

HONNEUR AU NUMÉRO 19

Jean-Philippe Lapointe le 21-11-2007 à 15:23


Le 19 novembre au soir s’est déroulé le retrait du chandail de Larry Robinson au Centre Bell. Le public fut très heureux d’accueillir l’ex-joueur de hockey et de laisser monter son chandail vers ceux des plus grands hockeyeurs des Canadiens de Montréal.

Dès son entrée sur la glace, Robinson a eu droit à une ovation de plusieurs minutes. Inutile de vous dire que l’atmosphère était plus qu’électrisante ! Après s’être levé plusieurs fois de sa chaise, Larry Robinson a dû demander aux présentateurs de poursuivre la cérémonie. Chaque fois que le nom de Robinson était prononcé, il avait droit à une ovation (quoique plus courte) tout aussi chaleureuse que la première.

Les présentateurs de la soirée ont porté nos yeux sur les exploits de ce joueur de hockey extraordinaire. Du haut de ses six pieds et quatre pouces, le numéro 19 était, et est toujours, classé au premier rang des défenseurs dans l’histoire des Canadiens. Il avait un différentiel de +730 au terme de sa carrière (fiche de +120 en 1976-77, record d’équipe pas près d’être battu). Il a remporté six fois la coupe Stanley, deux fois le trophée Norris et une fois le trophée Conn. Il a été intronisé au Temple de la renommée en 1995. Il n’y a rien à redire, Robinson fut un joueur implacable.

Finalement, ce soir-là, le tricolore n’aura pas su faire honneur à l’illustre personnalité du hockey. Les Canadiens ont en effet trop baissé leur défensive. Cette baisse de la défensive a donc mené l’équipe à une défaite contre les Sénateurs d’Ottawa avec un pointage de 4 à 2. Espérons que la défensive des Canadiens saura faire honneur à Larry Robinson lors de leur prochain match.

Espace privé Recalculer cette page *