Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

JENNIFER CARROLL, EX-CHAMPIONNE DU MONDE

Catherine Bossé le 28-11-2007 à 18:43


Dernièrement, j’ai eu la chance d’interroger l’ex-championne du monde en natation, Jennifer Carroll.

Jennifer a 26 ans, elle est née à Montréal et présentement, elle étudie à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) en ressources humaines. Elle fait un baccalauréat (bac) en cinq ans au lieu de le faire en trois ans, pour lui permettre de nager.

Jeune, elle avait peur de l’eau et c’est à 6 ans que sa mère a décidé de l’inscrire à des cours de natation à Rosemont.

Alors a débuté son histoire de « nageuse »…. Les entraîneurs du club aquatique de Rosemont ont dit qu’elle avait du potentiel et qu’elle irait loin en natation. C’est alors qu’elle a commencé à nager dans le club de compétition de Rosemont jusqu’à l’âge de 11 ans. Par la suite, elle a décidé de s’inscrire à Camo pour une période de cinq ans et a même changé pour un an dans un autre club de natation de Montréal qui n’existe plus aujourd’hui. Comme étudiante à l’UQTR, elle a été membre du club de natation MÉGOPHIAS de Trois-Rivières pendant 5 ans. Présentement, elle poursuit toujours ses études à cette université, mais elle a décidé de revenir dans le club de natation Camo et elle en est à sa sixième année.



Ce qu’elle déteste le plus, c’est de nager en eaux libres, c’est-à-dire dans les lacs. Il faut absolument qu’elle voit le fond. C’est pourquoi elle préfère nager dans une piscine, ce qui lui permet en même temps de suivre les lignes noires au fond de la piscine. Elle dit qu’elle ne veut pas faire le 200 m papillon, car c’est une épreuve assez exigeante. Ce qui la motive le plus, c’est tout simplement la passion pour le sport et les Jeux olympiques. Le style dans lequel elle est la plus habile est le « dos ». L’ex-championne du monde a participé au « mondial » en 2001, 2002, 2003 et 2005. Elle a aussi participé aux Jeux du Commonwealth, aux Championnats du monde universitaire, dix fois à la Coupe du monde et depuis 1999 jusqu’à cette année, aux Championnats canadiens.



Parmi les personnes qui ont encouragé Jennifer, sa mère est au premier rang. Par la suite viennent Marianne Limpert et Claude St-Jean, son entraîneur du club Camo.



Et pour les jeunes athlètes, le seul conseil qu’elle peut vous donner est avant tout de bien s’amuser et de tout faire à 100%, sinon mieux vaut ne rien faire.

Voici quelques trucs pour bien gérer le stress lors des compétitions : écouter de la musique (cela l’aide à se concentrer), se concentrer mentalement et de ne pas trop penser à la compétition.

Jennifer s’entraîne 25 heures par semaine, six jours par semaine et souvent dès 6 h du matin.

Elle suggère d’arriver tôt avant la course, d’être bien préparé et de bien se réchauffer. De plus, avoir une bonne alimentation est bénéfique. Il faut se nourrir de bons aliments comme des fruits et des légumes, de la viande, etc.

Elle a reçu quelques bourses dont une de la Fondation de l’athlète d’excellence de Québec (FAEQ). Le cinéma Guzzo a été un de ses commanditaires.



Après sa carrière, elle voudrait faire de l’administration en sport. Elle aimerait aussi être agente d’athlètes : une personne qui trouve des commanditaires.

Ses passe-temps sont de dormir, jouer aux cartes, danser (quand elle a du temps, surtout avec 25 heures de natation par semaine !) et aller au cinéma.

Quand elle était au secondaire, pour arriver à concilier l’école et la natation, elle demandait à ses professeurs de réduire ses devoirs. Lorsqu’elle partait en compétition les jeudi, vendredi, samedi et dimanche, elle s’informait des devoirs et travaux à faire. Au cégep, elle a fait un DEC en 5 ans au lieu de 3 ans et elle fait la même chose aujourd’hui à l’Université. Son but était d’être au-dessus de la moyenne.

Son plus bel accomplissement dans la natation a été de gagner le Championnat du monde. Elle a toujours continué d’aimer la natation autant que lorsqu’elle était petite…

Maintenant, elle se prépare pour les prochains Jeux olympiques à Beijing en 2008. On lui souhaite donc la meilleure des chances !

Pour conclure, je voudrais juste vous dire que comme Jennifer, je nage moi aussi à CAMO, et ma nage préférée est le dos.

Espace privé Recalculer cette page *