Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

1,2,3, DÉBAT !

Areen Aktorosian le 13-01-2008 à 19:39


Depuis le début de l’année, les élèves d’Amnistie internationale travaillent sur la campagne Exploitez sans Exploiter qui a pour but de nous conscientiser sur les compagnies canadiennes qui exploitent des personnes en terrains miniers . Ils ont organisé plusieurs activités dont la signature d’une pétition et de chandails pour mettre de la pression sur les compagnies ; ils ont fait une mise en scène des conditions de travail dans les mines et ils ont diffusé le film Diamants de sang (v.o.a. Blood Diamond) à la salle Marguerite-Bourgeois.

Pour terminer en beauté, un débat s’est tenu a la salle 2, le 29 novembre, pendant le 2e dîner. Certaines personnes, pour et contre l’exploitation minière, ont donné leurs opinions sur le sujet. Deux élèves ont interprété le rôle de Justin Labonté, un avocat contre les injustices et de Joe Cash, le représentant de la compagnie minière Corriente Ressources. « Ça va aider l’économie de la région et du pays, l’État pourra offrir plus de service en éducation et en santé, ça va développer le système routier et des emplois locaux seront développés. Les revenus de l’État vont augmenter », disait le représentant de Corriente Ressources. Malheureusement pour eux, le juge était plus satisfait des arguments contre l’exploitation de Justin Labonté. « Selon la convention 169 de l’Organisation internationale du travail, la communauté doit être consultée avant la réalisation de tout projet pouvant les affecter, ce que la compagnie de Corriente Ressources n’a pas fait », avait dit celui-ci. Pour la sentence, le juge a demandé au public de proposer quelques idées. « La compagnie doit former les gens de la communauté à ses frais afin qu’ils puissent travailler à la mine », a été la décision finale du juge… même si on avait suggéré à plusieurs reprises de les pendre !

Espace privé Recalculer cette page *