Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

DES HONNEURS PLEIN LES POCHES

Francesca Drolet le 27-02-2008 à 10:30


Depuis 3 ans, j’ai la chance d’assister aux compétitions de robotique. Et pas besoin de vous dire que j’attends impatiemment cet événement à chaque fois ! Port-O-Toss 2008, cependant, n’a pas été à la hauteur de mes espérances. La qualité générale de la compétition me paraissait inférieure aux années précédentes. Les écoles ont-elles trop « minouché » leur robot au détriment des autres volets de la compétition ? Peu importe ! Je me suis bien amusée et en prime, Regina s’est encore une fois démarqué du lot en remportant plusieurs prix !


- 1er prix Kiosque
- 1er prix Journal
- 1er prix Meilleur design de robot
- 2e prix Meilleure construction de robot
- 3e prix Cumulatif (Overall)

La compétition de robotique est divisée en 5 volets : le robot, le kiosque, le journal, le site web et la vidéo.

Nouveauté cette année : Regina était représenté par deux équipes. Deux classes de quatrième secondaire ainsi que plusieurs élèves de cinquième travaillaient sur ces énormes projets. Le collège a cependant principalement misé sur l’équipe « Beauty and the Beast », au détriment de l’autre bataillon, « Les Fils de la liberté ». Kiosque Pas étonnant donc que « Beauty and the Beast » ait raflé les 5 prix ! Je tiens néanmoins à préciser que « Les Fils de la liberté » ont participé à toutes les branches de la compétition malgré les obstacles qu’ils ont rencontrés…

Kiosque

Fidèle à sa réputation, Regina a remporté le 1er prix pour son kiosque ! Bien qu’à mon avis, les kiosques n’aient pas été aussi originaux et impressionnants que par les années passées, notre équipe s’est tout de même distinguée avec son concept de Build or No Build, inspiré de l’émission Le Banquier. Le kiosque présentait le journal et la vidéo de l’équipe. Il renfermait aussi de nombreux outils et instruments puisque son principal objectif était de servir de « puits de ravitaillement ». Il fallait donc laisser un espace de travail pour l’entretien du robot.

Robot

Aire de Jeux La compétition de robots a probablement été l’aspect le plus rassembleur de la fin de semaine. Le gymnase avoisinant celui des kiosques servait d’aire de jeu. Les lumières y étaient éteintes, des estrades étaient disposées de part et d’autre de la scène et les projecteurs étaient braqués sur les robots en compétition. Tous les yeux étaient rivés vers le jeu et attendaient avidement de l’action. Malheureusement cette année, la frénésie n’était pas toujours au rendez-vous. Les robots avaient pour mission de lancer des poches (comme le jeu de poches) sur des panneaux pivotants. Ces derniers étaient munis d’un côté jaune et d’un bleu. Chaque équipe, selon la couleur qui lui était assignée, devait faire tourner le panneau afin qu’il présente au public la couleur désirée. Comme les robots devaient s’arrêter, se placer, viser et lancer, cela provoquait beaucoup de temps morts et le jeu se prêtait mal à l’action. Girafe

Pour sa part, le robot « Girafe » (Beauty and the Beast) a été éliminé dès les quarts de finale. À la surprise générale (et avec, avouons-le, un peu de chance !), le robot « Sling-Shot » (Fils de la liberté) s’est quant à lui rendu jusqu’aux demi-finales !

Mentionnons finalement que la « Girafe » a beaucoup impressionné les juges et ingénieurs présents. L’équipe s’est vue remporter la 1re place pour le design du robot (beauté et esthétisme y étaient alors évalués) ainsi que la 2e place pour l’ingénierie du robot. Parions que le programme « élite » de la quatrième secondaire a fortement aidé les élèves à créer un robot presque digne de Star Wars !

Journal, Site web, Vidéo

Ingénierie, travail manuel, robotique… N’oublions pas que Regina s’est également démarqué dans les domaines graphique et journalistique ! En effet, l’équipe « Beauty and the Beast » a enfin remporté le 1er prix pour le journal ! (Le journal devait présenter les membres de l’équipe, le collège ainsi que le robot.) J’utilise le terme « enfin », car à mon avis Regina aurait dû remporter ce prix l’année dernière. Cette fois-ci, l’équipe a misé sur un journal plus épuré et professionnel que dans les précédentes compétitions. Qui résisterait à une belle page couverture en papier glacé ?!

De plus, à défaut d’y avoir remporté un prix, Regina a été nominé dans la section vidéo. Celle-ci était une réplique de l’émission Le Banquier, concept qui a également été repris dans le site web. Malheureusement, le site web, n’a pas été sélectionné. Encourageons quand même J-P (Jean-Philippe Lapointe), le programmeur du Journal électronique, qui a travaillé fort sur le site web de robotique ! Équipe

En terminant, cet article ne serait pas complet si je ne précisais pas l’ambiance hallucinante qui règne pendant ces trois jours de fête. Après trois mois d’efforts, 24 équipes viennent s’encourager, se montrer leurs talents et leur énergie inonde les gymnases. Ce sont trois jours où les participants se « bourrent » de pizza (le seul repas en vente), nouent des liens avec d’autres passionnés et retournent chez eux avec une extinction de voix… en attendant impatiemment la compétition 2009 !

Espace privé Recalculer cette page *