Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Essais olympiques en natation

PÉKIN À LA NAGE

Catherine Bossé le 23-04-2008 à 15:01


Les Jeux olympiques modernes tels qu’on les connaît existent depuis 1896. Ils ont lieu tous les quatre ans à travers divers pays du monde. Cette année, ce sera au tour de Pékin d’accueillir les Jeux olympiques 2008. Ceux-ci sont en préparation depuis déjà de nombreuses années. À quelques mois de ce fameux événement, l’ombre du Tibet plane plus que jamais sur la Chine. Malgré tout, les préparatifs continuent et il est maintenant temps de déterminer les Canadiens qui participeront à ces grands Jeux 2008. Du 1er au 6 avril se sont réunis, à la piscine du Parc olympique de Montréal, les meilleurs nageurs du Canada. Ceux-ci se disputaient des laissez-passer leur permettant de se qualifier directement aux Jeux. Les gagnants des finales les obtenaient directement tandis que ceux arrivant deuxièmes au mur pouvaient y avoir droit s’ils réussissaient à surpasser les temps standards.

Voici quelques résultats de ces essais olympiques :

Geneviève Saumur s’est qualifiée pour l’épreuve du 200 m libre. Mathieu Bois quant à lui, ajoute une autre épreuve à son palmarès avec le 200 m papillon. La nageuse Chanelle Charron-Watson a malheureusement échoué une nouvelle fois aux qualifications.

Geneviève Saumur et Chanelle Charron-Watson s’affrontaient au cours de la finale du 200 m libre. Geneviève a réussi à maintenir sa cadence tout au long de l’épreuve contrairement à Chanelle, qui est partie comme une « bombe ». Après 25 m, elle a ralenti le rythme et a ainsi vu Geneviève et les autres compétitrices la dépasser une par une. Chanelle Charron-Watson a vu s’éteindre son rêve de participer aux J.O. avec cette performance. C’est finalement l’Ontarienne Julia Wilkinson, arrivée première, qui a battu le record canadien détenu depuis 2005 par Sophie Simard.

La troisième épreuve, le 400 m libre, a été remportée par la Québécoise Stéphanie Horner. Cette performance de 4:10,16 lui a donc valu son laissez-passer olympique. La 4e nageuse Erica Morningstar, nouvelle qualifiée, se joindra également aux deux premières afin de participer au relais 4 x 200 m libre. Elle détient présentement le record canadien du 100 libre, établi lors de son 5e rang aux Mondiaux. Erica Morningstar participera aussi au 50 m libre, au 200 m libre ainsi qu’au 100 m brasse et au 200 m QNI (quatre nages individuelles : papillon, brasse, crawl et dos).

Quant à la Torontoise Julia Wilkinson, elle a battu le record canadien du 100 m dos féminin au cours des rondes préliminaires. Julia a réussi un temps de 1:01,76, lui permettant ainsi de battre l’ancien record national de 1 : 01,93 établit par Erin Gammel en 2005. Elizabeth Wycliffe, arrivée au deuxième rang, a réussi un temps de 1 : 02,82.

Du côté des essais olympiques masculins, Mike Brown et Mathieu Bois se sont respectivement qualifiés, mardi 1er avril 2008, au 200m et 100 m brasse. Une journée « poisson d’avril » qui prend tout son sens !

En début de soirée, Jake Tapp et Rob Taylor se sont livré un passionnant duel afin de déterminer le chanceux participant qui aura la chance d’aller à Pékin. La veille, lors de la finale du 100m dos, les deux nageurs avaient terminé ex aequo au 1er rang. Aucun d’entre eux n’avait toutefois réussi le standard demandé. Après d’intenses affrontements, Jake Tapp a finalement réussi à devancer son concurrent Rob Taylor, lui permettant ainsi de se classer pour les Jeux olympiques.

De plus, Audrey Lacroix s’est qualifiée pour la finale du 200 m papillon, tout comme son collègue masculin, Brent Hayden, pour le 100m libre. Ce dernier, le champion du monde, a inscrit au chrono un temps de 49,04 secondes, le classant ainsi devant Collin Russell (49,22). Audrey Lacroix, la Montréalaise de CAMO natation, a dominé dès les préliminaires du 200 m papillon. Elle n’a eu aucune difficulté à se qualifier avec un excellent temps de 2 :11, 25. L’Ontarienne Zsofi Balazs a quant à elle terminé deuxième, devant la Britanno-Colombienne Mackenzie Downing.

Du côté paralympique, 21 places étaient en jeu dont 14 chez les femmes et 7 chez les hommes. Un total de 59 nageurs tentaient toutefois d’obtenir ces places. Parmi eux, des vedettes établies comme Benoît Huot (Longueuil), Brian Hill (C.-B.) et Donovan Tildesley (Vancouver) étaient dans la course. Valérie Grand’Maison de Montréal (club CAMO) et Stephanie Dixon (Victoria) avaient aussi de très de bonnes chances de se classer. Brian Hill et Stephanie Dixon ont finalement été les chanceux à se qualifier au 100m dos masculin et féminin.

Au total, plus de 2200 billets se sont écoulés lors d’une vente par Internet. Ça en a valu la peine :en une période de 6 jours, 5 records canadiens ont été battus. Espérons que les Canadiens seront tout aussi intéressés à encourager leurs nageurs pendant les Jeux 2008 ! Un événement à ne pas manquer qui se tiendra du 9 au 24 août 2008.

Espace privé Recalculer cette page *