Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Défaite des Canadiens en séries éliminatoires

UNE DÉFAITE HUMILIANTE POUR NOS "HABS"

Rouba El-Abdallah le 17-06-2008 à 12:56


Eh oui, le Canadien a joué son dernier match des séries ce soir, le 3 mai. Ils ont perdu 6 à 4 contre les Flyers de Philadelphie. Cette deuxième avait plus ou moins bien commencé, mais s’est déroulé plus mal que jamais : quatre matchs perdus en ligne ! C’est la première fois que cela se passait ! Le pire n’est pas que l’on ait perdu, mais c’est que l’on menait le match. Voilà comment s’est déroulé le match : 1er but des Canadiens, 1er but des Flyers, 2e but des Habs, 3e but des Canadiens, 2e but de Philadelphie, 3e des Flyers, ce qui égalise la marque 3 à 3 en fin de deuxième période. Troisième période : 4e but des Flyers, 4e but de Montréal, 5e but des Flyers, Carbonneau enlève Price devant le but et les Flyers marquent leurs 6e et dernier but contre les Canadiens. Les Canadiens ont toujours mieux joué que les Flyers, les seuls problèmes : Martin Biron, le gardien de but, et R.J. Umberger, attaquant. Ce sont ces deux-là qui ont pulvérisé tous les espoirs du Canadien de se rendre en troisième ronde. Tout le monde avait peur de Daniel Brière, mais en fait, ce dernier n’a rien fait du tout dans la série ! Biron ! Biron ! Biron ! Que peut-on dire d’autre. La chance était de son côté tout le long des séries. Des arrêts magnifiques, splendides même. Bons pour les Flyers, mais dévastateurs pour Les Habs. Ce soir, la défensive était d’une nullité explosive ! Tous les Flyers se ruaient sur Alexei Kovalev lorsqu’il était en possession de la rondelle, mais personne n’attaquait R.J. Umberger, même si on savait qu’il était le marqueur de l’équipe contre les Canadiens ! Les seuls que l’on peut acclamer un peu sont les frères Kostitsyn. Magnifique but de la part d’Andrei et de belles chances de marquer, des belles passes et de beaux démarquages et dégagements de la part de son frère, Sergei. On peut aussi dire bravo à Chris Higgins parce qu’il a joué le rude ce soir, ce qui a permis aux Canadiens de prendre l’avance 2-1. Price... que peut-on dire de moins ? Il a joué comme un pied tout au long de la série contre Philadelphie ! Pourquoi était-il si bon à la fin de la saison régulière et si mauvais pendant les séries éliminatoires ? La réponse est simple : il est jeune et il a succombé à la pression et à la nervosité que lui imposaient ses fans ! Guy Carbonneau l’a très mal préparé aux séries et on en a payé le prix. Que voulez-vous, c’est comme ça. Maintenant, tout ce que l’on peut faire, c’est espérer que les Pingouins de Pittsburgh leur fassent manger leurs bas dans la prochaine ronde. Nous, on peut prier et espérer que l’année prochaine, les Habs seront meilleurs que cette année et pourront enfin ramener la coupe Stanley où elle se doit : à Montréal !

Espace privé Recalculer cette page *