Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

ON S’ÉCLATE SUR SCÈNE

Marianne Leblanc Dubois le 19-01-2010 à 21:34


La semaine dernière les élèves du programme de danse ont présenté leur spectacle annuel à la maison de la culture Ahunstic. Beaucoup de travail et d’efforts de leur part ont permis de donner lieu à d’extraordinaires performances sur scène !

Préparer un spectacle de danse comme celui-là n’est pas rien ! Depuis septembre, les élèves de danse de tous les niveaux répètent pour présenter leur spectacle. Au menu : créations de chorégraphie en groupe, danses culturelles en lien avec une époque et extraits de ballets célèbres comme le Lac des cygnes et La Belle au bois dormant. De plus, comme chaque année, les élèves de cinquième secondaire, dont je fais partie, doivent créer leurs propres chorégraphies en équipes de deux. Quelle aventure ! Nous avons eu l’occasion d’exprimer notre créativité dans l’imagination des mouvements, le choix des éclairages et des costumes, mais aussi de développer notre sens de l’organisation, de l’entraide et de l’écoute tout au long de ce projet.

Tout ce beau travail a permis de réaliser un spectacle coloré et varié, nommé « Correspondanse » en raison du thème de cette année qui était la correspondance et la communication. Les élèves du premier cycle ont monté sur scène le jeudi 14 mai et celles du deuxième cycle le vendredi 15 mai. C’est à la fin de la première représentation du spectacle du 2e cycle qu’a été remis le prix Agora de la danse, un pris remis chaque année à une élève en raison de son attitude et de ses efforts face à la danse. Cette année, le prix a été décerné à Ève Crossley Leclerc, élève de 5e secondaire. Grâce à ce prix, Ève pourra assister à plusieurs spectacles de danse contemporaine.

La deuxième représentation représentait pour nous notre dernier spectacle à Regina. Pour souligner cet événement, les professeures de danse Suzanne Gagnon et Pascale Lalonde ont préparé un bel hommage. Nous avions également quelques surprises pour elles : mots de remerciement, diaporama de photos, calendrier… nous avions même revêtu nos costumes de danse de 1re secondaire, question de se remémorer des souvenirs. Bref, rires, larmes et gros câlins étaient au rendez-vous lors de ce spectacle rempli d’émotions.

Selon Mme Lalonde, toutes les élèves se sont données à fond dans leur interprétation lors des spectacles. Elle dit être rentrée chez elle avec le sentiment du devoir accompli. Et moi aussi d’ailleurs, car j’ai eu l’impression d’avoir dansé dans le meilleur spectacle de danse de toute ma vie. Je n’exagère pas ! Je me suis donnée à fond pour le public, mais aussi, et surtout, pour moi-même et pour le plaisir de danser sur scène.

Espace privé Recalculer cette page *