Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Cinéma des fêtes

Cristina Annunzi le 11-01-2010 à 21:22


La période des fêtes est souvent synonyme de repos et de joie. C’est également l’occasion de pratiquer des sports d’hiver ou autres activités en famille ou entre amis. Les vacances de Noël permettent aussi de se rendre au cinéma pour visionner tous les films que l’on désire après une longue attente due aux horaires, avouons-le, assez chargés.

Cette année, les parutions de décembre ont été nombreuses et plutôt aimées du public. Je pense entre autres à : « Alvin et les Chipmunks : la suite ». Il s’agit, comme son titre l’indique, du deuxième film mettant en vedette les trois rongeurs : Alvin, Théodore et Simon. Cependant, cette fois-ci, de nouveaux personnages viennent à leur rencontre : les Chipettes. Celles-ci voulant mener les mêmes carrières de vedettes internationales que leur groupe préféré, font appel à l’ancien gérant des Chipmunks. Dans leur nouvelle école, les six rongeurs mènent des défis rigolos et réalisent qu’il est difficile de concilier loisirs, sport, travail et école en même temps. Les voix et chorégraphies du film ne peuvent que charmer l’auditoire. En fait, vous le savez certainement, le phénomène des Chipmunks est immense. Il existe des centaines de vidéos leurs étant dédiés et également des chansons d’hier et d’aujourd’hui accélérées en « voix de Chipmunks ». Je recommande ce film à tous. Il n’est pas compliqué et nous charme à tout coup.

Le deuxième film que je recommande est « Sherlock Holmes ». Robert Downey Jr. incarne le rôle du célèbre détective, et son acolyte, Watson, est joué par Jude Law. Je dirais que l’appréciation de ce film est propre à chaque personne. Certains éléments plus noirs de l’histoire peuvent ne pas plaire à tous. Par exemple, le fait que l’histoire se déroule à Londres rend le climat assez triste et sombre, tout comme l’époque durant laquelle se déroule le film. Les costumes et accessoires portés par les acteurs sont typiques de l’époque de la fin du XIXe siècle. Pour ce qui est des aventures des personnages, celles-ci sont assez mouvementées.

On est évidemment absorbé par l’histoire et les traits de caractère de Holmes, dont son souci du détail et son sens de l’observation. Il enquête sur une série de meurtres se produisant dans la capitale, Londres, et il est confronté à Sir Balckwood (Mark Strong) qui tente de semer la terreur avec ses crimes. Seul Holmes peut l’arrêter et découvrir l’origine des meurtres pour ainsi empêcher les prochains crimes de se produire. Les aventures de Holmes et ses raisonnements sont plutôt impressionnants, tout comme ses talents de bagarreur : il est d’une incroyable précision.

Bon visionnement !

Espace privé Recalculer cette page *