Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Haïti

"L’Union fait la force"

Cristina Annunzi le 28-01-2010 à 19:48


La quasi totalité du monde a été informé de la catastrophe qui s’est produite le 12 janvier dernier. Un énorme tremblement de terre a détruit une grande partie de la capitale d’Haïti, Port-au-Prince, en plus de faire plus de 150 000 victimes et aussi un très grand nombre de blessés. Cette terrible catastrophe qui a touché le peuple haïtien, a fait réagir la population mondiale. Dans les nouvelles, ces temps-ci, c’est le principal sujet traité. Les journalistes nous montrent à quel point la population locale est dévastée et démunie, mais garde toujours espoir, entre autres en chantant. Le drapeau du pays est d’ailleurs incrusté d’une pensée positive qui représente bien leur mentalité et qui tranquillement se propage : « L’Union fait la force ».

Partout à travers le monde, les populations se mobilisent pour aider ce pays en difficulté qui connaissait une situation déjà précaire. Pour ce qui est du Québec, tous se sentent concernés et affectés de près ou de loin à cause de la présence importante d’Haïtiens dans la province. Par divers moyens, des montants d’argent très importants ont été envoyés vers Haïti.

Par exemple, un téléthon a été organisé pour amasser des fonds. Celui-ci a été diffusé à la radio et sur les ondes de TVA. Préparé à la dernière minute, ce spectacle a été réalisé sans public et les artistes répétaient sans cesse leurs performances entre les pauses et les différents numéros.

Des artistes québécois étaient présents en grand nombre pour l’évènement. Les animateurs de la soirée étaient : Joël Legendre qui était en direct à La Tohu, Gildor Roy qui animait à partir du centre téléphonique, Isabelle Racicot qui était en direct de La Perle retrouvée, ainsi que Luck Mervil et France Beaudoin qui animaient à partir du studio principal. Environ une cinquantaine d’artistes étaient réunis pour l’événement. Certaines personnalités politiques ont également fait leur apparition au cours de l’émission. Pensons à la Gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, qui s’est adressée aux téléspectateurs en les remerciant pour leurs dons. Stephen Harper et Gérald Tremblay ont de leur côté enregistré des messages qui encourageaient les dons provenant de la population québécoise.

Riche en émotions, le spectacle était également sujet à des témoignages. Une femme haïtienne racontait avoir eu un appel de sa sœur à Port-au-Prince au cours de l’émission. Cette dernière était coincée en-dessous des débris depuis le tremblement et a été rescapée dix jours plus tard, saine et sauve. Aussi, les correspondants journalistes ont enregistré des reportages à Port-au-Prince, faisant état de la situation. Ceux-ci ont dit que malgré la misère qui accable le peuple haïtien, il garde toujours espoir et s’accroche à ses valeurs de partage et d’égalité.

Les façons d’aider Haïti sont très nombreuses. Au cours du téléthon, les téléspectateurs pouvaient faire des dons par internet ou par téléphone. Suite à la catastrophe, de nombreux mouvements se sont créés, tels que des pages destinées à Haïti sur Facebook et la reconnaissance de plusieurs organismes comme Oxfam, la Croix-Rouge, Médecins sans frontières, etc. Par ailleurs, l’organisme Héma-Québec organisera une collecte de sang pour les victimes.

Les importantes et nombreuses contributions aideront assurément les gens dans le besoin. Par exemple, au cours du téléthon, nous avons appris que le Bloc québécois a donné 17 000 $ pour la cause. Notre collège a dépassé cette somme en amassant 20 000 $ avec l’aide de l’administration qui a doublé le montant récolté par les élèves et les membres du personnel. Le gouvernement fédéral a également fait savoir qu’il allait doubler l’ensemble des fonds donnés à tous les organismes officiels. Pour ce qui est du téléthon, un total d’environ 6 700 000 $ a été amassé en quelques heures.

Aujourd’hui, vous savez tous à quel point il faut aider ce pays gravement touché par la catastrophe. Les habitants de Port-au-Prince ont surtout besoin d’eau, de nourriture et de toilettes pour assurer un minimum de salubrité. Il est important à ce stade de les loger le plus rapidement possible, puisque la saison des pluies arrive à grands pas en Haïti.

Espace privé Recalculer cette page *