Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Regina à MDR

Interview avec Pascal Morissette

Camille Duchaîne le 17-01-2011 à 18:46


Vendredi dernier, les élèves de Regina se sont rendus à l’enregistrement de la toute nouvelle émission MDR diffusée sur les ondes de Vrak.Tv.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’émission, MDR consiste à choisir au hasard des jeunes du public et à les placer sur scène. Une fois rendus, ils ne doivent ni rire ni sourire tout en gardant leur regard sur le sketch réalisé par les acteurs les plus drôles de l’heure. Si jamais ils ne respectent pas l’une des trois conditions, ils sont déclarés MORTS DE RIRE !

À cette occasion, les élèves ont pu rencontrer l’artiste Éric Salvail, présent en tant qu’invité spécial. Également, pour tous les jeunes présents, ils n’oublieront pas de si tôt l’animateur de foule Jocelyn « Bieber » Laliberté. Bien évidemment, tout un chacun a eu l’occasion de voir l’animateur Pascal Morissette, à qui j’ai d’ailleurs eu la chance de poser quelques questions :

. JE - D’où est venue l’idée de créer MDR ?
PM - C’est l’équipe de La Presse Télé qui a acheté le concept d’une ancienne émission destinée aux adultes. Ceux-ci l’ont complètement modifié afin de l’adapter pour avoir un spectacle de variétés destiné aux jeunes.

JE - Comment choisissez-vous les invités ?
PM - On choisit surtout les gens qui sont aimés du jeune public, des gens qui font des émissions pour les jeunes. Par exemple Éric Salvail qui anime Dieu Merci. On sait qu’il est aimé des jeunes alors on l’invite à venir passer la soirée avec nous.

JE - Comment écrivez-vous vos sketchs ? D’où vient votre inspiration ?
PM - Les sketchs sont écrits par une équipe d’auteurs, souvent des gens ayant fait l’École nationale de l’humour en tant qu’auteurs. Ils proposent des idées de sketchs et la production de l’émission choisit les plus drôles.

JE - Avez-vous de la difficulté à rester sérieux durant l’émission ?
PM - Eh bien, moi je commence tout juste à découvrir l’animation d’émissions et c’est très difficile de garder son sérieux. On a toujours le goût de déconner, mais il faut faire son possible pour se concentrer. Donc la réponse est « oui », c’est très difficile de garder son sérieux.

Espace privé Recalculer cette page *