Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

DES ENFANTS QUI VOTENT, UNE ABSURDITÉ ?

Léo Paquette-Greenbaum le 6-02-2011 à 15:22


La semaine dernière j’ai lu un éditorial par Laurent Messier-Maynard dans le quotidien La Presse. Il disait qu’à cause du vieillissement de la population au Québec, les enfants devraient acquérir le droit de vote. Cette idée m’a toujours tenu à coeur, mais avec le temps, j’ai réussi à dénicher les pour et les contres de ce concept.

Le pour :
 Cela changera le monde politique en permettant à une autre génération de voter ;
 C’est du gros bon sens, car ce sont les jeunes qui vivront demain avec les conséquences des décisions prises aujourd’hui ;
 Les partis politiques prendront des positions qui plairont aussi aux jeunes ;
 Les enfants seront plus motivés à accomplir leurs devoirs de citoyen.

Le contre :
 La majorité des votes des mineurs seront un appel à la popularité (les enfants auront une tendance à voter pour la personne la plus populaire et non celle qui partage les mêmes valeurs qu’eux et qui aura le plus de chances de gagner les élections) ;
 Les enfants sont plus influencés par les publicités (électorales) ;
 Avec le droit de vote vient le droit de se présenter comme candidat (ce qui pourra augmenter le pourcentage de décrochage scolaire) ;
 Les parents pourront influencer grandement les décisions politiques de leur progéniture ;
 Beaucoup d’enfants n’utiliseront pas ce privilège, car ceux-ci ne s’intéressent pas à la politique.

J’aurais volontiers écrit que le gouvernement devrait me donner le droit de vote, mais ça ne s’écrit pas en tant que journaliste !

Espace privé Recalculer cette page *