Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Égypte

Patrimoine archéologique en danger

Roxanne Ocampo Picard le 6-02-2011 à 15:24


Comme vous le savez probablement déjà, l’Égypte passe à travers une mauvaise période ces temps-ci. Suivant l’exemple de la Tunisie, la population se soulève contre son dirigeant, Hosni Moubarak. Il y a une escalade de violence entre les manifestants. Dans tout ce branle-bas de combat, des vols se sont déroulés dans des musées et des anciens sites ont été dévastés.

Les archéologues et les grands musées s’inquiètent pour l’héritage laissé par les pharaons. L’UNESCO a lancé un appel à la préservation du patrimoine égyptien. L’ONU a même demandé que toutes les mesures nécessaires soient prises afin d’assurer la protection des trésors de l’Égypte.

Le Musée égyptien du Caire est très à risque, car il est situé au coeur des manifestations dans la ville aux mille minarets. Jusqu’à présent, 70 objets ont été brisés, mais ils peuvent tous être restaurés. Toutefois, 2 momies ont été complètement détruites par des pilleurs.

En raison de tout ce tumulte, la restitution du buste de Néfertiti n’est plus dans les priorités de l’Égypte. Les émeutes ont reporté à plus tard les procédures pour retourner le torse de l’épouse d’Akhénaton à son lieu de production. En effet, le Conseil suprême des antiquités égyptiennes avait adressé une demande de restitution le 24 janvier qui avait ensuite été rejetée par l’Allemagne.

L’oeuvre d’art vieille de 3 400 ans est présentement en exposition au Neues Museum de Berlin. Cette pièce archéologique n’est pas restée en Égypte parce qu’elle a été découverte par un archéologue allemand, Ludgwig Borchardt. Il semblerait que ce dernier l’ait fait sortir illégalement d’Égypte.

La belle reine a beau paraitre sereine avec son sourire apaisant, mais elle n’a pas fini de semer la zizanie entre son pays d’origine et son pays d’adoption.

Espace privé Recalculer cette page *