Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Mars, mois de la nutrition

Ruxandra Ionescu le 30-03-2011 à 21:59


Comme pour la Journée mondiale de l’eau, pour le Mois de la nutrition il y a chaque année un thème. En 2011, c’est : « Célébrons nos aliments… de la terre à la table ! »

Partout au pays, à l’occasion de cet évènement, des sensibilisations ont été faites auprès de la population par des diététistes. Conférences, brochures informatives, activités dans les écoles, cours de cuisine, etc. ont eu lieu à travers tout le Canada, afin de rappeler aux citoyens l’importance de bien s’alimenter.

Le Guide alimentaire canadien trace bien les bases d’une alimentation saine et variée. On y retrouve, entres autres, des conseils sur l’alimentation et l’exercice. En voici un extrait (en provenance du site http://www.moisnutritionregion02.qc.ca ) : « -Consommez les quantités et types d’aliments recommandés chaque jour
- Mangez au moins un légume vert foncé et un légume orangé chaque jour
- Consommez au moins la moitié de vos portions de produits céréaliers sous forme de grains entiers
- Consommez au moins deux portions du Guide alimentaire de poisson chaque semaine
- Buvez de l’eau pour étancher votre soif
- Limitez votre consommation d’aliments et boissons riches en calories, lipides, sucre ou sel
- Soyez actif chaque jour »

« Mais qui dit saine alimentation ne dit pas pour autant restriction alimentaire », a tenu à préciser Ann Payne. Dt.P., la première vice-présidente de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec. En effet, manger santé et faire un régime sont des concepts presque totalement opposés. C’est très néfaste de se priver d’un groupe alimentaire ou tout simplement de nourriture, puisque le métabolisme peut souffrir de carences. Cela peut entraîner plusieurs problèmes puisque les organes ne pourront pas bien fonctionner avec des éléments en moins, ce qui va avoir un impact sur l’homéostasie, l’équilibre naturel du corps.

Une autre chose que les diététistes mettent de l’avant, c’est de cuisiner en famille. Cette activité comporte plusieurs avantages, comme l’introduction aux enfants des bonnes habitudes alimentaires, le plaisir d’être ensemble, des adolescents qui mangent mieux quand ils sont à l’extérieur de la maison, etc.

Pour finir, n’oubliez pas qu’une alimentation équilibrée va bien évidemment de pair avec la pratique de l’activité physique, afin d’assurer à l’organisme tous les nutriments dont il aura besoin au moment nécessaire. Sur ce, bon printemps en santé !

Espace privé Recalculer cette page *