Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Inondations en Montérégie

UN RECORD

Léo Paquette-Greenbaum le 8-05-2011 à 18:16


Les résidents de la Montérégie ont tout fait pour empêcher l’annuelle crue des eaux de transformer leur région normalement paisible en véritable enfer. Malgré les nombreux sacs de sable et l’aide de l’armée, la rivière Richelieu, sortie de son lit, a inondé 20 régions. Il y a même de conséquences visibles au Vermont.



Le désastre a commencé à la mi-avril, précisément le 13. Depuis, en Montérégie, 3000 résidences ont été inondées, mais seulement 1000 ont été évacuées. Même notre premier ministre Jean Charest a visité les lieux cette semaine. Il a immédiatement demandé l’aide de l’armée. « Dans des cas extrêmes, il faut prendre des mesures extrêmes », a dit Charest pendant sa visite.



Il est trop tôt pour calculer le coût total des dégâts, mais on sait déjà que les niveaux d’eau au Richelieu et au Lac Champlain ont atteint des niveaux records. Dans la région du lac Champlain, le dernier record était d’un niveau de 1 m. Aujourd’hui, à cause des 1500 mm de pluie au cours des derniers jours, les niveaux d’eau dans la même région ont atteint 1,2 mètre et on prévoit que les niveaux continuent d’augmenter.



Une explication évidente à cette catastrophe serait le réchauffement planétaire, mais plusieurs pensent autrement. Un certain groupe religieux chrétien a mis de grosses affiches à travers le globe dont le message est clair : la fin du monde serait le 21 mai à cause d’une série d’inondations à travers le monde. Ceux-ci ont formulé cette hypothèse en prenant les explications de la Bible mot par mot. Il est à croire que le 21 mai serait la journée où, 7000 ans plus tôt, Noé aurait subi les crues envoyées par Dieu. Ce groupe religieux profite des crues des eaux à travers les États-Unis comme d’une preuve qui valide leur hypothèse.



En tant que personne athée, je pense que la mission des religions devrait être de cultiver le sentiment d’appartenance et de tenter d’expliquer les phénomènes qui ne s’expliquent pas, mais tout en rassurant les gens.

Espace privé Recalculer cette page *