Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

DÉCÈS DE STEVE JOBS

Le père du iPod n’est plus

Roxanne Ocampo Picard le 10-10-2011 à 19:52


Un des géants de l’informatique nous a quittés le 5 octobre dernier. Steve Jobs, l’homme à qui l’on doit les iPod, iPhone et iPad, est décédé. Le cofondateur d’Apple a perdu sa bataille contre un vicieux cancer du pancréas à l’âge de 56 ans.

Il n’y a pas que les détenteurs d’un appareil électronique d’Apple qui déplorent son décès ; ses rivaux ont également constaté cette grande perte pour le monde de l’informatique. Le patron de Samsung, G.S. Choi, a déclaré que « le président Steve Jobs a introduit de nombreux changements révolutionnaires dans le secteur des technologies de l’information et était un grand entrepreneur ». Le monde entier rend hommage à cet innovateur.

Adopté par un couple de Californiens, il a fabriqué son premier ordinateur en 1976 dans leur garage, alors qu’il n’avait que 20 ans. Quatre ans plus tard, la compagnie dont il est le cofondateur, Apple, est entrée en bourse. M. Jobs devint alors millionnaire. À sa mort, il était le 136e homme le plus riche au monde. Il est tout de même demeuré un modeste végétarien bouddhiste. Il était aussi reconnu pour son col roulé noir, ses jeans et ses lunettes rondes. Il a adopté ce style une quinzaine d’années auparavant et n’y a plus jamais dérogé.

Cet entrepreneur créatif et charismatique a vraiment changé le monde avec son ingéniosité. C’est en nous permettant d’accéder à des tas d’informations et de communiquer instantanément que ce visionnaire a eu un si grand impact. Ce génie nous a fourni les outils pour rester informés et garder contact avec le monde.

Espace privé Recalculer cette page *