Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

7 MILLIARDS D’HUMAINS. TROP ?

Roxanne Ocampo Picard - 4e secondaire le 20-09-2012 à 12:02


Ça y est, le lundi 31 octobre dernier, nous avons franchi le cap des 7 milliards d’individus sur notre belle planète.

C’est aux Philippines que la petite Danica est née aux alentours de minuit, mais l’Inde et la Russie ont également de sérieux candidats pour le titre de 7 milliardième humain. Il semblerait que cette fois, L’ONU ne tranchera pas.

Si la tendance se maintient, nous serons 10 milliards (voire même 15 milliards si les taux de fertilité augmentaient légèrement) d’ici la fin du siècle. Ce chiffre est loin d’être rassurant aux yeux du secrétaire général des Nations Unies, Ban-Ki Moon. Il est conscient que 10 milliards d’humains, c’est beaucoup de bouches à nourrir, de foyers à alimenter en énergie, d’emplois à créer, etc. Sa plus grande préoccupation demeure notre ressource naturelle la plus importante : l’eau. Cette source de vie est déjà en manque et ça n’ira certainement pas en s’améliorant si nous ne changeons pas nos habitudes de vie actuelles.

Un autre problème alarme les spécialistes en démographie : le déséquilibre hommes/femmes. Dans certaines régions de chine, il y a 130 garçons pour 100 filles (le ratio naturel étant d’environ 105 garçons pour 100 filles). Les experts ont bien peur que cette disproportion accroisse le tourisme sexuel, le nombre de viols et même la polyandrie (le fait qu’une femme ait plusieurs maris en même temps) !

Ce chiffre est surtout inquiétant, car parmi ces 7 000 000 000 humains, une personne sur sept souffre de famine pendant que d’autres ne manquent de rien. Comment est-ce possible qu’un Canadien ait une espérance de vie de 81 ans alors qu’un individu vivant dans le sud de l’Afrique mourra probablement 27 ans plus tôt ? En 2005, 20 % de l’humanité se partageait 77 % des richesses de la Terre. Étant donné que l’accroissement de la population est surtout dû aux forts taux de natalité dans les pays en voie de développement, ces statistiques ne s’embelliront pas avec le temps. Dans quelques décennies, vous vous souviendrez des mouvements comme Occupy Wall Street qui dénoncent le régime capitaliste parce qu’il empêche une répartition égale des richesses à travers la population... et bien vous verrez sans doute que ce n’était qu’un début...

10 milliards d’humains, tous différents, ayant tous quelque chose à donner au monde, aspirant tous à de grandes choses... Que pourrons-nous leur offrir ?

Espace privé Recalculer cette page *