Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Découverte de Kepler 22b

D’AUTRES PLANÈTES À PILLER DANS UN MILLÉNAIRE OU DEUX

Léo Paquette-Greenbaum le 12-12-2011 à 22:08


La race humaine n’arrête pas de me surprendre. Scrutant les cieux, des astronomes ont réussi à trouver une autre planète à 600 années-lumière de nous, ignorant les maux de la Terre. Mais je n’écris pas cet article pour vous dire que les humains doivent réorganiser leurs priorités. J’écris plutôt pour parler de cette nouvelle planète en question : Kepler 22b.



Kepler 22b a 2,4 fois la taille de la Terre et une année de 290 jours. Son étoile a 75 % de la luminosité de la nôtre, mais elle se situe plus près de celle-ci que nous. Vous vous demandez peut-être pourquoi les scientifiques se sont peinés à fournir toutes ces données ? Il se peut que la vie soit présente sur cette planète découverte par le télescope. Kepler 22b a une surface dure, des océans et une température moyenne de 22 degrés Celsius (mon rêve) !



Le télescope Kepler a été lancé en 2009. Il observe 150 000 étoiles. Le but de la mission Kepler est de trouver des planètes où la vie est possible. Kepler a observé en total 1236 « planètes candidates » (pour qu’un astre soit qualifié de planète, celui-ci doit être observé au moins trois fois). Les scientifiques estiment que 80 % des candidates deviendront de vraies planètes. Une vingtaine de planètes candidates de taille similaire à la Terre ont été identifiées. Deux planètes de ce type ont été certifiées, mais leur étoile est de taille beaucoup plus imposante que la nôtre.



Kepler 22b a été observée pour la première fois en 2010. Les responsables de la mission l’ont qualifié comme étant « notre planète de Noël ». Cela veut-il dire qu’on a l’intention de l’habiter un jour ? Malgré sa composition atmosphérique inconnue et la grande distance qui la sépare de nous, j’estime que dans un millénaire ou deux, nous aurons les moyens de nous y installer pour y vivre (au rythme où avance la technologie, il se peut que ça soit bien avant cela).



Une question reste dans ma tête : va-t-on la surpeupler et la polluer comme l’on a fait avec la Terre  ? Si oui, est-ce juste  ?

Espace privé Recalculer cette page *