Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Musique

ETTA JAMES S’ÉTEINT

Roxanne Ocampo Picard - 4e secondaire le 23-01-2012 à 15:16


Peut-être connaissez-vous un des plus récents succès de Flo Rida, « Good Feeling »... Il contient un extrait de la chanson « Something’s Got a Hold on Me » entonnée par une grande dame du blues. Cette chanteuse mythique, Etta James, a malheureusement rendu l’âme le 20 janvier dernier. Étant entrée en phase terminale en décembre, elle est décédée des suites d’une leucémie à l’âge honorable de 73 ans. On la considérait comme une des voix les plus puissantes et versatiles de la musique populaire.

Durant sa carrière qui a duré près d’une soixantaine d’années, elle a passé du gospel au jazz, du rock au blues, du funk au soul et à travers une multitude d’autres genres en connaissant toujours un succès fracassant.

Malgré ses problèmes avec les drogues dures et l’alcool probablement liés à son enfance difficile, cette guerrière nous a tout de même livré trois douzaines d’albums contenant de grands succès tels que « At Last » et « I’d Rather Go Blind ». Sa voix étoffée pouvant se faire à la fois rauque et douce lui a valu quatre Grammy Awards.

Prise sous l’aile de Johnny Otis, le découvreur de talents à qui l’on doit en majeure partie la popularité du « rythm ‘n’ blues », elle s’est illustrée grâce à son répertoire diversifié. Elle est même citée parmi les influences de grandes célébrités modernes telles qu’Amy Winehouse, Adele, Christina Aguilera, Pink et Beyoncé qui a d’ailleurs joué son rôle dans le film « Cadillac Records ».

On se souviendra longtemps de cette légende aux cheveux platine qui savait nous transmettre sa douleur et son amour en laissant des notes quasi inatteignables s’échapper de sa bouche.



Photo : Etta James en 1965
Crédits : © Michael Ochs Archives/Corbis

Espace privé Recalculer cette page *