Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

PARLEMENT DES JEUNES

Roxanne Ocampo Picard - 4e secondaire le 19-02-2012 à 19:34


Du 8 au 10 février 2012, quatre Réginiennes ont participé à la dixième législature du Parlement des jeunes. J’ai fait partie de ces chanceuses qui ont manqué trois jours d’école pour aller à Québec en compagnie de M. Landry, enseignant d’histoire.

Tout d’abord, qu’est-ce que le Parlement des jeunes ? C’est une simulation des travaux de l’Assemblée nationale à laquelle participent des adolescents de 3e et 4e secondaire provenant de partout dans la province. Elle permet d’améliorer notre compréhension de la vie politique en passant à travers les étapes du processus législatif. Ce fut également une opportunité de débattre des sujets importants à nos yeux tels que le décrochage scolaire, l’environnement et l’âge auquel on acquiert le droit de vote.

Les 135 participants ont rempli toutes sortes de fonctions parlementaires : premier ministre, chef de l’opposition officielle, secrétaire général, whip, président et autres. Personnellement, j’étais journaliste de L’Attaché de presse. Mon équipe et moi avons publié un numéro portant sur les débats, les entrevues et les conférences de presse s’étant déroulées lors du Parlement des jeunes. Nous avons également eu le privilège de rencontrer des gens exerçant un métier dans ce domaine et de les interroger sur leur quotidien.

Bref, ce séjour a été très enrichissant et je recommande à quiconque en a l’opportunité de sauter sur l’occasion. Ces quelques jours passés dans la capitale ne sont pas qu’un voyage agréable, ce sont des journées bien remplies qui vous ouvriront les yeux. Vous réaliserez que les politiciens ne font pas que se disputer continuellement ! Les médias ne les montrent pas sous leur plus beau jour, car en réalité les représentants du peuple ont une très lourde tâche qui se déroule principalement en dehors du Salon bleu.

SOURCE PHOTO : site de l’Assemblée nationale, nouvelle sur la clôture du 10e Parlement des jeunes

Espace privé Recalculer cette page *