Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Quelques emplettes, beaucoup de dettes

Philippe Racette – 5e secondaire le 19-02-2012 à 19:34


En me tenant au courant de l’actualité récemment, il ne m’a pas fallu bien longtemps pour trouver un article sur la situation économique en Grèce. En effet, les problèmes de remboursement de la dette publique dans ce pays ne passent pas inaperçus. Mais chez nous, ce ne sont pas seulement les gouvernements qui sont endettés…

Ainsi, les gens aux prises avec des problèmes financiers sont fort nombreux aujourd’hui. Il devient alors intéressant de se demander pourquoi ceux-ci persistent à vivre au-dessus de leurs moyens. Pourquoi dépenser autant si l’on sait que cela nous nuira ?

En réalité, la société occidentale d’aujourd’hui ne fait rien pour inculquer chez les citoyens la modération dans la consommation, bien au contraire. Lorsqu’on constate le nombre et la nature des publicités contemporaines, il y de quoi avoir mal à la tête. Tout devient sujet au matérialisme et à l’individualisme : même les relations humaines sont touchées.

Ce phénomène n’est pas surprenant. Être endetté au niveau relationnel est monnaie courante. Un vrai ami, une personne qui saura vous soutenir en toutes circonstances de manière purement désintéressée, c’est maintenant une perle rare. Prenez Facebook, par exemple : l’amitié virtuelle devient une marchandise cotée en bourse. Difficile de nier l’hyperconsommation lorsqu’on est rendu à un tel extrême.

Mais, que peut-on faire à ce sujet ? L’hyperconsommation est un cycle qui s’autoalimente : la publicité convainc le public, qui devient plus matérialiste et plus de matérialisme appelle plus de publicité, etc. Néanmoins, tout cycle peut être rompu, il suffit de savoir dire « non ».

Être plus parcimonieux dans ses dépenses, mais moins en matière de compliments et de sourires, voilà une philosophie assez simple et redoutablement efficace.

Source de l’image : http://www.taxiclic.com/questions/images/1493-debt-consolidation.jpg

Espace privé Recalculer cette page *