Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Handicapé, mais loin d’être triste

Roxanne Ocampo Picard - 4e secondaire le 12-05-2012 à 14:31


Le 4 mai 2012 restera certainement gravé dans ma mémoire jusqu’à la fin de mes jours. Cette journée a été si marquante pour moi qu’elle influencera sans aucun doute ma manière de penser et surtout d’agir pour le restant de ma vie, car j’y ai vécu un de ces moments qui nous définissent à tout jamais. Ce moment n’a pourtant duré qu’une cinquantaine de minutes puisqu’il s’agissait de la 6e période que j’ai passée avec mon groupe à l’Oasis. Comme tous les autres élèves de 4e secondaire, nous avons eu le privilège d’assister à une conférence donnée par le comédien et humoriste Dave Richer.

Vous le connaissez peut-être puisqu’il a joué à la télévision, au théâtre et au cinéma. Léger détail : Dave est handicapé. En effet, il souffre de paralysie cérébrale depuis que sa mère lui a donné naissance difficilement. Son cerveau n’envoie donc pas les ‘’bons ordres’’ à ses muscles… par conséquent, il éprouve des difficultés à se mouvoir et à parler. Toutefois, ses problèmes d’élocution ne l’empêchent aucunement de se faire comprendre (et une chance, car il a des choses de la plus haute importance à nous communiquer).

Lors de la conférence, Dave nous a sans doute légué le plus grand nombre de leçons de vie qu’il est possible de transmettre durant un si court laps de temps. Il mérite une place dans le livre des records Guinness pour sa capacité à toucher les gens au plus profond d’eux-mêmes. Son secret ? L’humour. Comme je l’ai mentionné plus tôt, il est également humoriste. Il n’est pas étranger aux galas du Festival Juste pour Rire, du Grand Rire, ou encore des tournées dans les bars à travers la province. C’est donc à travers les blagues que Dave Richer a su nous captiver du début à la fin et qu’il a annihilé toute trace de malaise. Il est tellement hilarant qu’il m’a personnellement fait pleurer de rire.

Il m’a menée au bord des larmes à d’autres occasions aussi, mais pour des raisons bien différentes… Rappelez-vous qu’il traitait d’un sujet pourtant bien sérieux. Après tout, le but ultime de cette conférence était d’anéantir une fois pour toutes les préjugés errant en nous, de nous faire prendre conscience que nous pouvons aller au bout de nos rêves avec de la volonté, de nous faire réaliser et apprécier la chance que nous avons (eh oui, rien que cela !) Pour ce faire, il nous a d’abord raconté son histoire touchante et impressionnante tant elle a été parsemée d’obstacles qui en auraient découragé plus d’un. Ensuite, il nous a fait part de quelques anecdotes cocasses à propos des situations auxquelles les gens souffrant d’un handicap sont confrontés. Parfois, c’est avec honte que nous nous sommes reconnus dans les comportements ridicules que les gens adoptent autour d’eux. Si nous agissions si différemment avec les personnes handicapées auparavant, c’est parce que nous ignorions bien des choses à leur sujet et parce que nous n’allions rarement au-delà de leurs apparences. Une chose est sûre : aucun d’entre nous ne répétera la même erreur ! Je dirais même que ceux qui ont vraiment appris la leçon (c’est-à-dire la grande majorité des élèves… enfin, je le pense et l’espère) la transposeront à bien d’autres cas et cesseront enfin de se laisser rebuter par les différences quelles qu’elles soient.

Bref, Dave Richer est le remède à toutes les formes de discrimination. C’est l’antidote dont l’humanité toute entière a si grand besoin. Je n’ai jamais souhaité si ardemment pouvoir partager une expérience avec la Terre entière. Avec sa détermination, son expérience, son humour, son courage, mais surtout sa joie de vivre contagieuse, il a la capacité d’avoir un impact inimaginable sur les gens : il en a fait la preuve avec les Réginiens de 4e secondaire qui sont tous sortis de cette conférence changés pour le mieux.





Source photo : davericher.com

Espace privé Recalculer cette page *