Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Magie

Un petit éclair pour dessert ?

Emmanuelle Marullo Masson - 1re secondaire. le 8-10-2012 à 00:20


David Blaine White. Retenez bien ce nom, car c’est de lui dont je vais parler cette semaine. Cet homme est un prestidigitateur et cascadeur américain né le 4 avril 1973 à Brooklyn, États-Unis. Ce « magicien de la nouvelle génération » de 39 ans est réputé pour son habileté en gros plans (il s’agit de micro magie, comme des tours de cartes par exemple) et en magie de rue, sans compter certains exploits qu’il a réussis à faire à plusieurs reprises.



J’imagine maintenant que vous êtes curieux de savoir quels sont ses exploits ? En 2000, il est resté 62 heures dans un bloc de glace d’une température de -16°C sans rien manger. À un autre moment, il est resté sept jours dans un cercueil en verre ne survivant qu’avec de l’eau et de l’air. De plus, il a récemment passé plus de 60 heures la tête en bas, suspendu par les pieds, à Central Park. Si vous voulez en trouver plus, vous pouvez dénicher d’autres informations et des vidéos sur le net.



Mais que diriez-vous si, au moment où j’écris cet article ce samedi 6 octobre 2012, Blaine était en train d’accomplir un nouvel exploit ? Qu’il affronte une minitempête électrique à New York depuis le vendredi 5 octobre ? La réaction de certains sera « Mais il est fou ! », et pour d’autres ce sera « Wow, mais comment il fait pour survivre ? » Mais ne vous inquiétez pas, cet homme a tout prévu.



Vendredi, il s’est installé sur un pilier et il ne dormira ou ne mangera pas 72 heures durant. « Je ne pense pas que j’irai plus loin que ça », a-t-il affirmé à des journalistes. « J’ai décidé que le plus longtemps que je pouvais tenir sans mourir, c’est trois jours et trois nuits. » Pour pouvoir survivre, il est entièrement recouvert d’une cotte de mailles en acier, porte des chaussures avec des semelles de fer et un casque ressemblant à une cage, ce qui permet à l’électricité de danser autour de lui sans jamais le toucher. Ce « casque-cage » lui permet également de boire de l’eau provenant d’un tube. Il sera aussi attaché avec un harnais de sécurité, mesure qu’il explique par le fait qu’il est le papa d’une petite fille de 20 mois.

« Mais s’il se touche le visage avec sa main ? Il sera électrocuté non ? », pensez-vous. Hé bien non ! En fait oui, bien sûr qu’il sera électrocuté et son visage détruit, mais une équipe de scientifiques pourra couper le courant en cas d’électrocution.

Avec ce « défi le plus fou de sa carrière », on peut tout de suite affirmer que sa famille (sa femme Alizée et sa petite fille de vingt mois Tessa) suivra avec inquiétude la performance de ce magicien.



Mais je me pose personnellement une question : pourquoi ? Pourquoi mettre sa vie en danger ? Pour impressionner ou pour l’adrénaline ?

Espace privé Recalculer cette page *