Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Maltraitance envers les animaux

L’abandon, nous en discutons !

Emmanuelle Marullo Masson - 1re secondaire le 15-10-2012 à 11:49


Un animal est abandonné. Un maître qui n’a aucun regret. Un animal qui a froid. Un maître qui se plaint de la chaleur. Un animal qui mange ce qu’il peut trouver dans une poubelle. Un maître qui jette à la poubelle le restant de son steak à moitié mangé. Un animal qui demande de l’affection. Un maître qui achète un nouveau chien pour satisfaire le caprice de son enfant. Un animal qui meurt. Vous l’avez bien compris, cette semaine, je vais vous parler de l’abandon des animaux.

Lorsqu’un animal est abandonné par son maître, il n’a plus nulle part où aller. Il doit trouver le moyen de survivre entre les coups de balai et ses besoins. Heureusement, plusieurs associations, comme la SPA et la fondation 30 millions d’amis (Europe) sauvent ces animaux pour leur redonner une deuxième chance d’être heureux et luttent contre la maltraitance animale. Au cours des prochains paragraphes, je vais vous expliquer la mission de ces deux associations.

Beaucoup connaissent la Société de protection des animaux (SPA), cet organisme qui a des refuges un peu partout dans le monde. L’organisme a été créé en France en 1845 par Étienne Pariset. Sa mission était de sauver les chevaux, mais la mission s’est élargie à d’autres animaux au fil du temps. Pour sensibiliser le public au sort des animaux, la SPA de France a créé en 1982 Animaux Magazine, un magazine qui dénonce les maltraitances animales. Au fil des ans, la SPA continue de remplir sa mission qui est d’ « améliorer la qualité de vie des animaux domestiques en contribuant à leur santé, leur bien-être et leur sécurité, et ce, tout en éduquant et en sensibilisant la population à l’importance de la vie animale. » La SPA essaie de valoriser deux mots clés : « responsabilisation » et « stérilisation ».

Depuis plus de 20 ans, la Fondation 30 Millions d’Amis agit contre les abandons en sensibilisant le public, en tentant par tous les moyens de faire évoluer les mentalités et en soutenant les refuges, derniers abris pour ces laissés pour compte. Des résultats significatifs ont déjà été obtenus : le nombre d’abandons a été divisé par six depuis les années 80. Ce constat positif est dû notamment à toutes les actions de fond que la Fondation 30 Millions d’Amis a pu entreprendre.

Mais pourtant, si ce n’était pas d’un excès de cruauté venant de l’Homme ou des actes de lâcheté de certains, ces organismes n’existeraient même pas, car aucun animal ne serait abandonné. Est-ce qu’un être vivant mérite vraiment un tel sort ? Est-ce parce que les animaux ne parlent pas ? Serait-ce un rêve fou d’espérer que ce genre de cruauté s’arrête ?

Espace privé Recalculer cette page *