Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Sandy cogne aux portes pour halloween

Emmanuelle Marullo Masson - 1re secondaire. le 3-11-2012 à 20:47


Avez-vous remarqué que la semaine dernière, il y a eu beaucoup de vent et de pluie ? J’imagine évidemment que vous savez d’où venait tout ce vent. Je parle bien ici de l’ouragan Sandy, un ouragan qui a pu vous toucher. Il a surtout touché beaucoup d’Américains, frappés de plein fouet par cette catastrophe. Beaucoup de gens ont suivi le parcours destructeur de Sandy, qui a visité l’une des plus grosses mégapoles : la ville de New York.

« La façon dont s’est formé Sandy dans les tropiques est classique », explique Christophe Cassou, un climatologue. « Sandy s’est renforcée au large des côtes américaines en entrant en contact avec une descente d’air froid du pôle nord. » Pourtant, le parcours de l’ouragan n’était pas du tout classique. Et le fait que la descente d’air froid ait rendu Sandy encore plus destructrice n’a pas soulevé les foules non plus. Ce phénomène a amené des inondations tout le long de la côte nord-est des États-Unis (les États du New Jersey et de New York)).

À New York, gonflée par les pluies, l’East River est sortie de son lit au niveau de la 34e rue. L’Hudson River n’a pas été en reste car elle a inondé le sud de l’île de Manhattan et la plupart des tunnels qui relient l’île au continent. Les vagues ont atteint au moins quatre mètres de haut. Ces vagues d’eau ont fait des dizaines de morts et ont coupé l’électricité à près de 8,5 millions de personnes. Les problèmes d’électricité ont d’ailleurs causé des incendies, dont un gigantesque à Breezy Point. Plus de cinquante habitations ont été détruites.

« Frankestorm », « Monsterstorm », tels sont les surnoms qui ont été donnés à l’ouragan qui est arrivé à l’heure pour l’Halloween. Les personnes qui étaient là-bas avaient peur, et je n’ai pas besoin de sources pour dire cela. La torche de la statue de la Liberté s’était éteinte et les voitures étaient apportées par les flots. Sans compter la façade d’immeuble qui s’est effondré à Chelsea, ne faisant heureusement pas de victime. L’ouragan Sandy est passé d’ouragan catégorie 1 à catégorie 2, pour ensuite être rétrogradé au standard d’ouragan tropical. C’était le 18e cyclone tropical de la saison cyclonique 2012. Le bilan approximatif évalué à ce jour est de 178 morts et une dizaine de disparus.

Voici l’avis de certaines personnes, qui ont réagi sur le site d’un quotidien où j’ai pris mes informations. « J’espère que la moralité des Américains va changer, qu’ils réalisent qu’ils sont tout petits face à la Terre et que nous ne sommes que des invités », affirme un blogueur.

Personnellement, j’espère que les Américains vont s’en remettre rapidement et qu’ils vont pouvoir recommencer leurs activités. Ils vont sûrement essayer de reconstruire les choses, autant leur ville que leur moral. Cela met fin à l’article de cette semaine, et je vous souhaite une bonne semaine !

Source : Wikipédia et "lemonde.fr"

Espace privé Recalculer cette page *