Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Enfin de bonnes nouvelles !

Léo Paquette-Greenbaum le 18-11-2012 à 13:57


Flash nouvelle : la vie est belle  ! Je peux vous l’assurer... oui il y a encore de la pauvreté, oui il y a encore du capitalisme, du SIDA, de la guerre, oui le taux d’obésité chez les jeunes est en hausse et il y a encore trop de décrochage, mais ça me tentait pour une fois d’écrire sur quelque chose de purement de positif et, cette semaine, j’ai une liste de belles choses à partager avec vous. ARRÊTEZ D’ÊTRE PESSIMISTES  !

Une bonne nouvelle évidente est la réélection de Barack Obama. Des mesures de santé comme l’accès à l’avortement et à la pilule contraceptive resteront accessibles aux Américains pour au moins quatre autres années. Ceci est une bonne nouvelle pour beaucoup de Canadiens (peut-être même notre premier ministre conservateur Stephen Harper). En effet, selon un sondage La Presse, plus de 90 % des lecteurs du quotidien sont satisfaits de la décision qu’ont prise les Américains. De plus en plus d’emplois sont créés aux États-Unis et nous espérons que l’économie continuera d’aller dans cette direction.

Sur le même ton, Barack Obama a annoncé le 11 novembre à l’occasion de la journée des anciens combattants, que cette décennie de guerre en Irak et en Afghanistan tirait à sa fin et que de plus en plus de soldats américains retournaient chez eux. Il s’est dit fier de célébrer cette journée des anciens combattants alors que pour la première année depuis une décennie, aucun soldat américain n’est mort en Irak. Le président a aussi déclaré que les États-Unis ont l’intention de quitter définitivement l’Afghanistan en 2014. WAR IS OVER IF YOU WANT IT ! Ça me rassure de penser que Barack Obama sera encore dans son deuxième mandat lorsque je commencerai le CÉGEP  !

En parlant de mandats, notre première ministre Pauline Marois désire adopter un projet de loi qui mettrait en place des élections à dates fixes tous les quatre ans. Cette mesure sera source d’économies et ne donnera pas d’avantages au parti au pouvoir qui ne pourra plus déclencher d’élections à la date de son choix, souvent lorsque les sondages lui sont le plus favorables. Le système d’élections à dates fixes est déjà en place dans presque toutes les provinces canadiennes. Les choses semblent aller dans le bon sens pour Mme Marois, car François Legault, chef de la Coalition Avenir Québec, a également appuyé ce projet de loi.

Pour conclure, j’avais écrit il y a deux semaines que la démission du maire de Montréal, Gérald Tremblay, occupant cette fonction depuis 2001, et celle du maire de Laval, Gilles Vaillancourt, au pouvoir depuis plus de vingt ans, approchaient à grands pas. J’avais vu juste : les villes de Montréal et de Laval sont maintenant à la recherche d’un nouveau maire.

Je vous souhaite à tous une très belle semaine remplie de bonnes nouvelles  !

Logo de l’article : création de Léo Paquette-Greenbaum

Espace privé Recalculer cette page *