Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

HITLER VU PAR UN JUIF

Léo Paquette-Greenbaum le 13-01-2013 à 19:43


RAAAAAAAARRRR  ! (Je suis devenu sauvage au cours des vacances !) Avez-vous passé un bon congé des fêtes  ? 2012 était une année superbe pour moi et sans plus tarder, shall we begin 2013 ?

2013 n’a pas tardé à fournir aux médias des histoires inspirant la controverse : Gérard Depardieu qui a obtenu son passeport russe, deux éléphantes dans un zoo français qui sont menacées d’euthanasie, etc. Cette semaine, je vais m’exprimer sur une autre récente controverse : celle autour de l’installation d’une statue de Hitler dans le ghetto de Varsovie, en Pologne. Avant d’entrer dans les détails, je juge qu’il est important de vous parler un peu de l’histoire de ma famille...

Mon grand-père est né dans une famille juive dans un petit village polonais nommé Rozyszcze. Alors qu’il n’était qu’un petit enfant, son père fut enlevé par les Russes communistes et envoyé dans un goulag en Union soviétique, car il était vendeur de souliers, apparemment de nature capitaliste. Sa mère et lui sont partis se réfugier dans le reste de l’Europe. Après quelques déménagements et plusieurs péripéties, la famille a pu se réunir. Après la guerre, ils sont retournés à Rozyszcze pour constater que la majorité de leur famille et de leurs amis étaient morts dans des camps de concentration. (Ils l’ont échappé belle  !) Ce chapitre de l’histoire de ma famille se termine lorsque mes arrières grands-parents ont pris la décision d’immigrer au Canada avec mon grand-père.

Retournons au présent. Cette statue en cire créée par l’artiste italien Maurizio Cattelan fait partie d’une installation titrée Him pour le Centre pour l’Art contemporain de Varsovie. Adolf Hitler est représenté dans le corps d’un enfant, habillé en gris, en train de prier. La statue a été installée dans le couloir de la rue Pronza, qui faisait partie du ghetto de Varsovie. La statue est seulement visible de dos et est passée inaperçue pour de nombreux passants. L’oeuvre d’art a reçu plus d’attention lorsque le rabbin-chef de Pologne a déclaré que cette installation manquait de bon goût et insultait les victimes des nazis.

Cependant, moi aussi en tant que juif, je trouve qu’il est important d’essayer d’interpréter cette installation au lieu de l’accuser de ne pas être artistique pour la seule raison qu’elle inclut une représentation d’Hitler. Est-ce que l’artiste voulait démontrer les conséquences des actions du chef nazi tout en essayant de faire un contraste en le montrant dans une position vulnérable, à la place de la victime ? Ou voulait-il montrer Hitler en tant que prisonnier (la statue se retrouve derrière des barreaux) de sa propre condition mentale ?

L’installation d’une statue d’Hitler dans le ghetto de Varsovie servait évidemment à choquer, mais son but premier est à mon avis de faire réfléchir.



Logo de l’article : nydailynews.com
Logo pour survol : webpronews.com

Espace privé Recalculer cette page *