Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Science

Hey l’extraterrestre, reviens construire tes pyramides !

Emmanuelle Marullo Masson - 1re secondaire. le 28-04-2013 à 22:53


Rebonjour pour cette nouvelle semaine chers lecteurs ! Alors, le congé de trois jours vous a plu ? Personnellement, je suis allée au parc tous les jours avec mon petit chien. Nous étions seuls et il n’y avait aucun bruit, juste le son de mes pas. J’en ai profité pour prendre des tas de photos sur les modules de jeu où d’habitude on n’a pas le droit d’aller avec des animaux, je suis trop délinquante. Et je considère tout ce « blablatage » comme étant dans mes droits cette semaine, car l’article que je vous réserve est hautement scientifique (les plus futés auront compris que c’est mon sujet préféré !) Alors quoi, vous n’avez pas encore deviné ? Nous allons parler de la vie ailleurs que sur la Terre, pardi !

Ce genre d’article peut être difficile à réaliser, car il y a de longs articles scientifiques et, parfois, il n’y a qu’un paragraphe ou même une seule phrase qui m’intéresse ! Il faut bien trouver et choisir. Saviez-vous que des chercheurs ont découvert une source d’eau chaude dans les entrailles de la Terre dans laquelle une communauté de microbes arrive à survivre sans lumière ni oxygène ? C’est vraiment un cas unique ! D’ailleurs, les scientifiques avancent que c’est ce genre d’organisme qui pourrait éventuellement ressembler à la vie sur une autre planète. Une autre planète ayant des conditions et une atmosphère très éloignées de celles de la Terre. Revenons à nos microbes, qui sont des organismes unicellulaires nommés Archaea. Pour vivre, ils consomment de l’hydrogène et produisent un peu de méthane. La source de l’article remonte à 2002, mais je doute que les spécimens aient beaucoup changé en à peine une décennie, non ?

La recherche d’un ou d’autres mondes a beaucoup été valorisée en Europe et aux États-Unis depuis 1995, en raison de la trouvaille de Michel Mayor et Didier Queloz : une planète orbitant autour d’une étoile qui se compare à notre Soleil ! L’extrapolation de plusieurs découvertes permet d’estimer qu’il y a plus de planètes que d’étoiles dans notre galaxie, la Voie lactée. Leur nombre peut même dépasser les 200 milliards ! C’est énorme ! Mais la question demeure : combien d’entre elles sont habitables et surtout, habitées ? Car pour la majeure partie des exoplanètes qu’on a recensées depuis 17 ans, ce sont des géantes gazeuses comme Jupiter. Ces exoplanètes sont plus faciles à voir grâce à leur taille, mais inhospitalières. C’est pour cela que vous espérez trouver des traces de vie, les astronomes cherchent des planètes rocheuses et plus petites, donc plus dures à trouver. Très compliqué !

Trouver une planète semblable à la Terre est déjà compliqué, il faut ensuite que la vie s’y soit développée ! Mais voyez-vous, notre planète bleue est unique en son genre. Située à la bonne distance du Soleil (comme un campeur qui est placé juste au bon endroit, à la bonne distance du feu de camp !), avec de l’eau, la bonne inclinaison, la bonne orbite et… l’équivalent de Jupiter ! Car cette planète, avec son immense force de gravité, nous a évité beaucoup de collisions avec des corps célestes ! Si Jupiter n’était pas là, les collisions seraient 10 000 fois plus fréquentes !

Et les fameuses pyramides maintenant ! Qui les a construites ? Des extraterrestres ? C’est ce qu’avance un internaute sur un forum scientifique, théorie à l’appui. « Cet endroit est en plein désert, écrit-il, alors il n’y a pas de forêt (pas d’arbre), alors comment ont-ils [les Égyptiens] fait pour transporter des immenses blocs de pierre, dont certains blocs pesant jusqu’à 15 tonnes ? Autrement dit, je trouve que le seul moyen logique pour transporter ces immenses blocs de pierre aurait été de les déplacer sur des arbres, ces arbres auraient pu servir de rouleau pour transporter ces blocs (système de roulement) [...] ils auraient eu beaucoup de difficulté (même que ça aurait été impossible) de déplacer ces blocs avec l’aide de ces arbres / rouleaux, car imaginez un peu : dans le désert, il y a beaucoup de sable et il me semble [qu’il aurait été impossible de faire rouler ces rouleaux] dans ce sable, car il y en a une bonne épaisseur par terre. Alors voilà mon hypothèse qui expliquerait que ce sont des extraterrestres qui auraient construit les pyramides d’Égypte. » Personnellement, je suis un peu sceptique : pourquoi des extraterrestres seraient-ils venus, auraient construit les pyramides par rapport à des étoiles et seraient repartis ? Cela n’a pas de sens, car comme vous le voyez dans l’image, on dit que des pyramides sont alignées avec la ceinture d’Orion. Je crois que ce ne sont pas des extraterrestres qui ont construit les pyramides, mais bien les Égyptiens. Car nous ne savons pas tout sur eux ! Peut-être avaient-ils des techniques différentes, des techniques qui leur auraient permis de construire ces pyramides colossales sans avoir à traîner ces blocs de 15 tonnes.

Croire qu’une autre forme de vie peut exister dans notre incommensurable univers est une chose, car l’on ne connaît pas encore tous les secrets de notre univers infini. Mais croire que ce sont de petits bonshommes verts avec des technologies plus avancées que les nôtres qui viennent construire des pyramides pour ensuite repartir, c’est carrément une autre histoire ! Cet article est peut-être long, mais il n’avance à rien. Savez-vous pourquoi ? Car même avec toutes les hypothèses et observations faites, nous ne pouvons être sûrs qu’il existe de la vie ailleurs. Ah, les joies du statu quo !

Espace privé Recalculer cette page *