Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

SI TU AIMES LE SOLEIL...

Léo Paquette-Greenbaum - 4e secondaire le 2-11-2013 à 11:09


En cette belle semaine d’Halloween, nous allons parler de... météo ! (Comment mieux faire fuir l’intérêt des lecteurs ?) Je suis peut-être du type frileux : j’ai à peine sué pendant tout l’été. De plus, je déteste l’hiver ! Quatre (plutôt six) mois de froid, de sloche, de manque de lumière : ça me dégoûte ! Dès que j’en ai l’occasion, je m’enfuis sur la Méditerranée... here I come ! Alors, il se peut que nous ne partagions pas le même degré de compassion envers les habitants de Rjukan qui, jusqu’à récemment, devaient passer ces six mois hivernaux dans l’obscurité.

Situé dans une crête, ce petit village norvégien d’à peine 3500 habitants se voyait privé de la lumière du soleil de septembre à mars. Pour ceux qui souffrent de dépression saisonnière, cette vie doit paraître difficile. Cette forme de dépression, qui semble seulement toucher les humains, se caractérise par son caractère cyclique et récurrent : chaque année à la même époque, c’est la déprime. Allant d’une simple déprime jusqu’à l’isolement, une perte d’intérêt, une diminution de l’énergie et de la libido, ce phénomène est particulièrement causé par un manque d’heures d’ensoleillement et peut être traité grâce à la luminothérapie. Ce traitement, utilisé pour le traitement de désordres allant du Parkinson en passant par la dépression post-partum jusqu’à l’alcoolisme, consiste à s’exposer pour une durée déterminée et à un moment précis de la journée à une lumière comparable à celle d’une journée modérément ensoleillée. Aussi, la luminothérapie comprend moins d’effets secondaires que les antidépresseurs.

Heureusement, le village de Rjukan avait déterminé que le projet de plusieurs centaines de millions de dollars de l’artiste Martin Andersen, d’installer trois miroirs de 17 mètres carrés sur une crête en surplomb du village pour réfléchir les rayons du soleil sur la place du marché était plus profitable que de distribuer des lampes de luminothérapie à tous les villageois. Les miroirs s’orientent en fonction du moment de l’année pour que les habitants puissent profiter d’un maximum d’ensoleillement. L’inauguration officielle est prévue pour le 31 octobre Finalement ! Un rapport avec l’Halloween ! Rjukan pourrait même être ajoutée à la liste mondiale du patrimoine de l’UNESCO en 2015 pour le génie industriel du projet.

Bref, joyeuse Halloween en retard. Bonbons ou pas de bonbons, fiesta ou pas de fiesta, film d’horreur ou pas de film d’horreur, étude ou pas d’étude (quatrième secondaire vous me comprenez), j’espère que vous avez quand même profité de l’occasion pour fêter et laisser place à l’imagination.

Chanson de la semaine : Yayo de Lana Del Rey

Logo de l’article : dessin réalisé par Léo Paquette-Greenbaum

Espace privé Recalculer cette page *