Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Après la mort, la vie ?

Emmanuelle M. Masson - 2e secondaire le 13-11-2013 à 23:24


Énigme de la semaine : Alors que vous revenez vers votre maison en voiture, vous passez devant un abribus. Il pleut très fort et trois personnes attendent le prochain autobus : une vieille femme gravement malade, votre très bon ami médecin qui vous a sauvé la vie il y a quelques mois et enfin quelqu’un de très beau, la personne de vos rêves avec qui vous voudriez passer le reste de votre vie. Cependant, votre voiture est assez petite et vous ne pouvez prendre à votre bord qu’une personne. Que faites-vous ? Ceci est un test qui a été passé par 200 candidats pour un travail, mais un seul a eu la bonne réponse et a été engagé.

Bonjour chers lecteurs ! J’espère que le congé de lundi aura su vous mettre de bonne humeur. Personnellement, ce qui me met de bonne humeur, c’est le match d’improvisation qui aura lieu jeudi prochain, ici même au collège Regina Assumpta ! Dans un autre ordre d’idée… avez-vous déjà vécu une expérience paranormale ? Aperçu un fantôme ? Vous êtes-vous déjà senti très étrange sans aucune raison particulière ? Oui ? Nan ? Hé bien moi, ça m’intrigue ! J’ai donc décidé de vous parler de la vie après la mort. Bouh !



D’abord… la vie après la mort. Tout est très étrange à ce propos ! Que se passe-t-il donc ? Rien ? Paradis ? Enfer ? Réincarnation ? J’aimerais parler un peu de la première théorie, celle où il n’y a rien, où notre conscience disparaît tout simplement. Serait-ce comme lorsque nous sommes bébé et que notre conscience toute neuve semble être incapable de comprendre quoi que ce soit ? Personnellement, je n’y crois pas.



Selon moi, la vie présente est basée sur l’avenir : tôt ou tard, l’avenir deviendra le présent. Après la mort donc, s’il n’y a plus rien, le présent ne pourrait pas exister. Certains pensent qu’après la mort, nous sommes conscients, mais ne faisons absolument rien de rien pour toute l’éternité. En tous les cas, cela peut faire peur. Par contre, moi, je crois qu’il est impossible qu’il ne se passe rien et beaucoup d’autres personnes sont de mon avis.



Mais alors… la théorie du Paradis ? De l’Enfer ? Beaucoup y croient, comme beaucoup n’y croient pas. Plusieurs croient par exemple que la religion ne sert qu’à rassurer, que les gens sont souvent poussés par la peur de l’inconnu et ont besoin de se raccrocher à quelque chose de plus concret. La religion est selon moi non seulement quelque chose qui rassure et nous intègre dans un groupe, c’est aussi un mode de vie qui nous permet de se sentir bien. Mais retournons au sujet principal de l’article, voulez-vous ? On peut croire que l’Enfer n’existe pas, cela ne veut pas dire qu’on croit au Paradis pour autant. Il ne suffit pas de joindre les mains en disant « Je crois » pour avoir le bonheur éternel. Et ce n’est pas parce que le Paradis n’existerait pas que la vie ne vaudrait pas la peine d’être vécu. Nous sommes tous des êtres vivants et le monde peut être très beau. Maintenant, à l’opposé de l’Enfer, il y a le Paradis et la fameuse la lumière après la mort.

Plusieurs personnes sont déjà mortes quelques instants, puis ont été ramenées à la vie par la suite. Beaucoup (presque tous) ont parlé d’un bien-être incommensurable, d’une lumière, des êtres aimés… bref, quelque chose de merveilleux. Une femme dit même être revenue à la vie après s’être dit qu’elle ne pouvait pas mourir maintenant : ses filles avaient besoin d’elle. Évidemment, nous ne pouvons pas aller dans leurs pensées pour confirmer, mais autant de personnes avec ce même genre d’expériences… c’est quand même fou non ? Je crois qu’il peut bien exister un paradis, mais ce n’est peut-être pas celui que nous imaginons : anges, nuages, etc. Un neurochirurgien dit avoir franchi les portes d’un autre monde durant les sept jours de coma qu’il a connus. Cependant, selon le blogueur qui en a parlé, beaucoup des détails pourraient être tirés de l’éducation religieuse du neurochirurgien. Je ne saurais dire qui a raison, mais ce que je sais, c’est que son image du Paradis ressemblait beaucoup à l’image clichée de cet endroit. De gros nuages roses et blancs, des êtres supérieurs… et même des milliers de papillons. Je ne dis pas que je n’y crois pas, juste que cet auteur n’a peut-être pas réellement vécu cette expérience et qu’il faut faire attention à ce que l’on croit voir. Pourquoi est-ce que je vous parle de cette histoire ? C’est tout simple… c’est le premier résultat de ma recherche, et beaucoup de sources en parlent !



Passons à un autre aspect : la réincarnation, le dernier volet de mon article cette semaine ! C’est aussi ce en quoi je crois. Cela vous étonne peut-être, mais c’est la théorie que je préfère personnellement et celle qui, j’espère, m’arrivera. La première histoire sur laquelle je suis tombé est celle de Boriska, un garçon aujourd’hui âgé de 17 ans. Lorsqu’il était jeune, il faisait énormément d’allusions à la planète Mars et utilisait un langage très particulier et… en fait, je ne pourrai pas vous résumer tout ce qu’il a fait, donc je vous conseille d’aller voir ici. Cette histoire me paraît incroyable. Je crois que vous connaissez tous le principe de la réincarnation : lorsque nous mourons, nous pouvons revenir dans un autre corps ou du moins sous une autre forme de vie. Mais si cette théorie est la bonne, pourquoi ne pas se souvenir de notre vie antérieure ? Hé bien… cela serait un bien lourd fardeau ! Héros, tyran ou personne normale, on prendrait cette vie comme modèle et ne vivrions pas très heureux. Cependant, parfois, nous sommes portés à aimer des endroits, des choses sans raison particulière ; il arrive aussi que nous croyions connaître quelque chose alors que nous ne l’avons vu nulle part. Ces bribes de souvenirs inconscients peuvent aider à nous forger une personnalité, qu’elle soit guerrière, théâtrale ou royale : tout cela peut être relié selon cette théorie !



C’est tout… pour cette semaine ! J’espère que vous avez apprécié ces théories et les quelques informations fournies à ce propos... ou que cela ait pu vous rassurer sur la mort ! Pour conclure, j’aimerais vous poser une question : un être proche vous a-t-il déjà promis de vous faire un signe après sa mort... signe qui n’est jamais arrivé, ou alors, un signe très discret ? Pour avoir une magnifique comparaison, cliquez sur l’image en haut et découvrez une petite histoire que je n’ai pas pu m’empêcher de vous faire découvrir ! Et concernant la fameuse question « Qu’arrive-t-il après la mort ? », je ne ferai que citer ce qui pourrait devenir un célèbre dicton : « Qui mourra verra ! » Rendez-vous la semaine prochaine pour un article de débat !

Réponse à l’énigme : Vous devez donner les clés au médecin, qui amènera la vieille à l’hôpital. Quant à vous, vous attendez le bus avec la personne de vos rêves !

Espace privé Recalculer cette page *