Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Amnistie internationale

Écrire, ça libère... pas juste l’esprit !

Alicia Belaiche - 1re secondaire le 27-01-2014 à 12:49


Bonjour tout le monde ! Cette semaine, j’aimerais vous parler d’une campagne de bienfaisance menée par la Pastorale en collaboration avec Amnistie Internationale. Il s’agit de cartes de vœux que l’on envoie à des prisonniers politiques : ce sont des personnes qui ont fait ou dit quelque chose contre le gouvernement de leur pays. Et ces cartes de vœux peuvent changer leur vie ! En effet, en envoyant une grande quantité de cartes, les autorités de la prison se rendent compte que ce qu’elles font subir à leurs prisonniers commence à se savoir partout dans le monde. En plus, chaque mot de réconfort reçu par les prisonniers est susceptible de leur redonner un brin d’espoir et de courage. Redoutant cette médiatisation, ils arrive que les geôliers libèrent leurs prisonniers politiques. Amnistie a déjà réussi à libérer de nombreux prisonniers qui ont témoigné au congrès annuel de l’importance des cartes de voeux.

Mme Chaput, dame au grand cœur et animatrice de la Pastorale, coordonne cette campagne depuis plusieurs années. Les cartes sont très simples à faire : un dessin sur la couverture ne faisant allusion ni à Amnistie ni à la religion, un gentil mot d’encouragement à l’intérieur et son prénom ainsi que sa ville à la fin. On a besoin du plus grand nombre de cartes possible pour battre le record des années passées, soit 3370 cartes et nous avons déjà 3241cartes, nous avons donc déjà battu le nombre de cartes de l’année précédente qui était de 3066 cartes. Aidez-nous, vous pouvez changer la vie d’une personne ! Mais faites vite, la campagne se termine le 30 janvier ! Si vous voulez envoyer des cartes, remettez-les à l’Oasis, Mme Chaput se fera un plaisir de vous recevoir !

Plus on en enverra, plus ça aidera ! Faisons une différence auprès des prisonniers politiques !

Espace privé Recalculer cette page *