Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Pokémon

Attention, je vais gâcher votre enfance !

Emmanuelle M. Masson - 2e secondaire le 21-05-2014 à 13:23


Énigme de la semaine : Vous êtes perdu en pleine mer sur un petit canot de sauvetage. Vous avez un sac plein de pain et un sac plein d’or. Mais une tempête approche, quel sac jetez-vous pour vous sauver ?

Bonjour chers lecteurs ! C’est une première en ce moment, je peux vous le dire… c’est bien la première fois que j’écris un article durant la semaine ! Mais en ce moment, j’ai un sujet dont j’aime bien parler, et ceux qui me connaissent le savent. Prenez quelques secondes pour essayer de deviner… alors ? Vous le savez ? Oui, non ? Hey bien, je vais vous le dire ! C’est la théorie selon laquelle toute l’aventure d’Ash, de la série Pokémon, ne serait qu’un rêve. La théorie du coma !

Donc, je le précise tout de suite : pour moi, les personnages sont Ash, Misty et Brock. Certains d’entre vous ont peut-être connu la version française avec (dans le même ordre) Sacha, Ondine et Pierre. Comme les sources que j’ai consultées utilisent majoritairement les noms français, ce sera plus simple d’utiliser ces derniers. Passons maintenant à quelques questions que beaucoup se posent sur la série : pourquoi donc le héros ne vieillit pas alors que d’autres vieillissent et que l’environnement évolue ? Pourquoi est-ce toujours les mêmes infirmières et agentes ? Pourquoi Sacha peut-il se promener de ville en ville et toujours trouver quelque chose à manger et un endroit où dormir, même s’il est très jeune ? Une théorie est ressortie de toutes ces questions : Sacha serait tombé dans le coma après son accident de vélo ou après que Pikachu eut attaqué les Piafabecs dans le premier épisode. Dans les dessins animés, il se relève immédiatement ; cependant, certains affirment qu’il peut aussi bien être tombé inconscient à ce moment-là. Sacha aurait alors été trouvé et ramené à l’hôpital un peu plus tard. Avant de contredire cette hypothèse, plongeons dans ses tréfonds pour savoir ce qui peut nous inciter à penser cela !

Dans l’univers de rêve de Sacha, il peut vivre ses rêves sans se soucier du temps passé, de la nourriture et de son sommeil. Il n’a qu’à avancer, à se battre et à devenir maître Pokémon. Il est très jeune, mais peu importe : dans un monde parfait, on peut faire tout ce qu’on veut faire ! La dernière chose qu’il a héritée de sa vie « réelle » serait Pikachu, qui aurait pris une tout autre signification après l’accident. Le rat électrique est devenu l’humanité du héros, et c’est pour cela qu’il ne veut pas renvoyer son compagnon dans la pokéball : cela reviendrait à emprisonner son humanité. Dans sa vie réelle, Pikachu représente les traitements aux électrochocs que Sacha reçoit. La petite bête finit par se domestiquer, car Sacha s’habitue à ce traitement. À l’opposé du Pokémon jaune, il y a la Team Rocket, les méchants de l’histoire : c’est ce qu’il y a de négatif en lui, la part qui veut lui enlever son humanité. Cependant, il réussit toujours à contrôler ce côté de lui-même. Quant à Miaouss, le seul Pokémon parlant (qui appartient d’ailleurs à la Team Rocket), il représente la médication et les traitements que reçoit le jeune dresseur dans la réalité : c’est ce qui ne fonctionne pas dans son univers, la seule bête qui ne respecte pas les règles de l’univers de Sacha. Il parle, est très intelligent et se bat avec la force brute.

Comment pourrait-on oublier Ondine (Misty) et Pierre (Brock) ? Cette première représente tout simplement pour lui l’image d’une femme aventurière et protectrice à la fois. C’est aussi la dernière personne qu’il a vue avant de sombrer dans le coma. Pour le deuxième, il représente la sexualité de Sacha. Le dresseur vieillit dans la réalité, il se développe. Salamèche (Charmander) aussi représente la sexualité du dresseur : au début, il est mignon et gérable, mais en évoluant, il devient ingérable et enflammé. Carapuce (Squirtle) représente son côté plus « en gang », car celui-ci était dans un groupe auparavant. Papillusion (Butterfree) représenterait sa solitude et ainsi de suite. Cependant, au fil des années, le dresseur finit par les relâcher : il réussit à vaincre ses problèmes et il se construit une équipe plus forte. Ces Pokémons de la première génération seraient donc les seuls qui soient réels, et les autres ne seraient que des produits de son cerveau malade (c’est la raison pour laquelle, selon certains, les Pokémons ne sont plus associés à des animaux au fil du temps).

Passons maintenant aux infirmières et aux agentes qui se ressemblent toutes. Elles représentent la bulle de sûreté de Sacha, son appartenance au monde réel. Ces gens lui permettent de se sentir en sécurité, où qu’il aille. Il y a un autre aspect intéressant dont j’aimerais parler : avez-vous remarqué que Sacha ne se blesse quasiment plus après son accident ? Les Pokémons, pour lui, sont des êtres gentils : ils ne peuvent pas lui faire mal. Seulement lui laisser quelques séquelles qui durent à peine quelques secondes. Mais bon, il faut aussi se rappeler que lorsqu’il est allé chercher Pikachu chez le professeur Chen, le rat électrique l’a électrocuté et il n’en est pas mort. Et enfin, lorsqu’il ne comprend pas quelque chose, je vous laisse deviner où il trouve de l’aide et des solutions : les Pokémons, évidemment. Comme par exemple pour la génératrice au centre pokémon de l’épisode 2.

C’est à cause de cette théorie que Sacha ne devient jamais célèbre, peu importe ce qu’il fait : que ce soit de battre tous les champions d’une zone et d’obtenir des badges… il ne peut pas se visualiser comme quelqu’un de célèbre. Le jeune dresseur, lorsqu’il aura fini de rêver, se réveillera : alors, en une demi-seconde, il perdra tout. Son renom et son titre. Ainsi que ses amis, dont son fidèle Pikachu. Il passerait de jeune adolescent fort vivant dans un monde où tout est possible à un gars qui vient de se réveiller d’un coma après maintes années. Une théorie qui a de quoi gâcher l’enfance de plusieurs, non ?

Hé, mais il faut aussi se rappeler que la série Pokémon n’est qu’un dessin animé. Les gens qui dessinent, mettent en scène et rédigent des scénarios ne le font pas tous nécessairement avec un but non avoué. Ils le font pour divertir, simplement. Si Sacha ne se blesse pas, c’est parce qu’il ne peut pas passer six mois à l’hôpital après chaque épisode. Et comme la série a pour but de faire rêver, c’est pour cette raison qu’il ne vieillit pas. Cependant, j’aime beaucoup cette hypothèse du coma : elle est très logique, et lorsqu’on regarde la série avec cette nouvelle perspective et qu’on imagine la scène du réveil, ça nous offre de nouvelles possibilités. Il y a aussi une autre théorie, sur laquelle je n’élaborerai pas, mais qui se résume comme suit : vous souvenez-vous de l’oiseau non identifié du premier épisode ? C’était un Ho-oh, et selon plusieurs sources, sa description dans le pokédex affirme qu’il apporte la joie éternelle à ceux qui le voient. Et le rêve de Sacha, ce qui lui permet d’être heureux, c’est de pouvoir voyager et vaincre les ligues : la joie et l’insouciance caractérisent l’enfance. À l’instar de ses compagnons, le jeune dresseur ne vieillit pas et a donc la chance de réaliser ses rêves ! C’est tout pour cette semaine, chers lecteurs !

Réponse à l’énigme : Pourquoi jeter un sac ? Vous n’avez pas besoin d’être plus léger, et vous êtes perdu en pleine mer sans savoir où aller ! Jeter un sac ne vous aiderait pas.

Espace privé Recalculer cette page *