Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

Donc... des zombies de conte de fées à Springfield ?

Emmanuelle M. Masson - 3e secondaire le 6-10-2014 à 23:13


Énigme de la semaine : Monsieur Édouard demande à Albert, son veilleur de nuit : « Réveillez-moi à 7 h demain matin, je dois prendre l’avion pour New York ». Le lendemain, Albert réveille son patron et lui dit : « J’ai rêvé cette nuit que votre avion s’écrasait, ne partez pas aujourd’hui ! » Monsieur Édouard suit son conseil, et apprend dans la journée que l’avion s’est écrasé. Il fait venir Albert et lui dit : « Merci, vous m’avez sauvé la vie, vous êtes renvoyé ». Pourquoi ?

Bonjour chers lecteurs ! C’est incroyable, avez-vous remarquez quelque chose la semaine dernière ? Je vous donne un indice : ça concerne le chiffre huit. Vous ne trouvez toujours pas ? Hé bien, c’est assez simple pourtant ! Bon, d’accord. Moi et Léo, nous nous sommes dits que si on tournait le chiffre 8 et qu’on séparait les deux ronds, ça ressemblait à 2 petites patates issues du chiffre zéro. Bon, d’accord, je l’admets : dans son problème de math, ce n’était pas un huit, mais ce n’est pas grave. Ah, mais aussi, avez-vous vu ce nombre record d’articles publiés ? Pauvre Maxime Dorais : il était relax avec deux articles par semaine, mais en un seul jour, le nombre d’articles à corriger a quadruplé ! Il pourrait quasiment se payer un assistant pour l’aider ! Ou bien un clone, qui sait ? Bref, revenons-en (ou plutôt allons-y, puisque je n’ai jusqu’à maintenant fait que tourner autour du pot) au sujet de mon article, que je n’arrive pas à écrire à cause de mon hamster Captain Hamsterica qui n’arrête pas d’essayer de rejoindre son « frère », désormais démasqué comme étant une femelle. Celle-ci s’oppose d’ailleurs farouchement aux avances de son compagnon et le frappe dès qu’il s’approche de sa cage. Ah la haine… en tout cas ! Cette semaine, en manque complet d’inspiration, je vais suivre les recommandations de Captain-Hamsterica-qui-tente-de-creuser-dans-un-bureau-en-bois et écrire sur les séries télévisées que j’aime.

Walking dead : J’ai commence à écouter Walking Dead alors que ma sœur et mon frère regardaient déjà la série. Même s’ils étaient déjà avancés dans les épisodes, je les ai accompagnés (après qu’on m’eut résumé les premiers épisodes). J’ai tellement aimé la série que j’attends maintenant avec impatience de pouvoir écouter la suite. L’histoire se résume assez bien : une épidémie frappe le monde, transformant les gens en zombies ou, comme on les appelle, en « rôdeurs ». Rick, un shérif de la Géorgie, sa femme et son fils doivent survivre dans ce monde, accompagnés de plusieurs autres personnes. Ensemble, le petit groupe apprendra à vivre dans ce monde apocalyptique. Beaucoup croient que cette série n’est qu’un guide de cinq saisons pour savoir comment survivre si des zombies nous attaquent et voir en profondeur les entrailles et les cervelles de morts-vivants. En fait, c’est tout autre chose. Sans enlever le mot « horreur » et les scènes violentes, je peux affirmer qu’il y a beaucoup plus dans les émissions. On s’attache aux personnages (surtout à Daryl), et on se pose des questions. Il y a des réflexions et des interrogations morales, mais aussi du suspense et de l’action. On se demande ce qu’on ferait à la place des personnages si on survivait, et on a peur car leurs vies sont réellement en danger. On sait qu’à tout moment, un personnage qu’on aime peut mourir.

Once Upon A Time : Encore une fois, c’est grâce à mon frère qu’on a découvert la série. « Il était une fois » raconte l’histoire d’Emma, une orpheline, mais c’est aussi basé sur les contes de fées. Ne décrochez pas ! Il n’est pas question ici d’inspirer de la pitié envers Emma. Laissez-moi vous mettre en contexte : le jour de leur mariage, Blanche-Neige et Prince charmant sont interrompus par la méchante reine Regina qui les menace de tout leur enlever. Inquiets, les deux amoureux vont voir Rumplestiltskin, un personnage magique très puissant, très savant et dangereux qu’ils ont enfermé dans une prison spéciale. Il leur révèle que c’est Emma, leur enfant, qui les sauvera à son 28e anniversaire. Le jour de la naissance d’Emma, Regina lance son sort et les parents se voient forcés d’envoyer leur fillette seule dans un autre monde pour ainsi la sauver. Elle apparaît sur Terre avant que ses parents ne l’y rejoignent (car le maléfice de Regina était d’envoyer le couple dans notre monde, mais sans sa mémoire.) Emma découvre ses origines lorsqu’Henry, son fils abandonné dix ans auparavant, vient la voir pour l’amener accomplir sa destinée à Storybrooke, dans le Maine. Je sais que racontée ainsi, l’histoire n’a pas l’air des plus passionnantes, mais c’est un peu le cas de toutes les séries, non ? Je crois que la série vaut la peine d’être au moins essayée, mais si je puis vous donner un conseil : écoutez-la en anglais, même si vous devez mettre des sous-titres pour comprendre. Les voix en français, de ce que j’ai pu entendre, ne sont ni belles ni accrocheuses.

Les Simpsons : Si si, la famille de bonhommes jaunes diffusés sur Télétoon et sur V, qui a franchi le cap des 500 épisodes en français il n’y a pas si longtemps de cela. La même série qui fait trembler les gens dès qu’on pense qu’elle va s’arrêter. J’enregistre tous les épisodes que je vois, de même que j’enregistrerais tous les épisodes de Futurama si je les retrouvais (je n’en ai qu’un par semaine, en anglais). Pour résumer un peu la série, si vous ne la connaissez pas, c’est l’histoire d’une famille composée de deux parents (Homer et Marge) et de trois enfants (Bart, Lisa et Maggie). Bart est le fauteur de trouble rebelle, Lisa l’enfant surdouée et sage, et Maggie, le bébé de la famille qui ne parle pas mais qui sait tirer avec un fusil. Ils ne vieillissent jamais, même si parfois, on célèbre l’anniversaire d’un personnage (comme celui de Lisa alors qu’Homer est dans un hôpital psychiatrique). Leurs aventures sont variées, humoristiques et accrocheuses, que ce soit de visiter un autre pays ou d’aller se battre avec l’ancien président qui est devenu leur voisin. Les épisodes durent moins de trente minutes et sont faciles à regarder. Personnellement, je connais quasiment tous les épisodes par cœur : si on me dit une réplique, il y a des chances que je trouve de quel épisode elle est issue !

Voilà, c’est tout pour cet article ! Trois séries, même si j’ai l’impression persistante d’en avoir oublié une. Mais bon, je vais faire comme pour tous mes autres articles : ne me souvenir de ce que je voulais écrire que lorsqu’il sera publié. Mouéhéhé !

Réponse à l’énigme : Le veilleur de nuit a fait un rêve, il s’est donc endormi alors qu’il était sensé rester éveillé pour son travail !

Espace privé Recalculer cette page *