Éditoriaux
Sports
Environnement
Société
Socio-culturel
Technologie
Ligne du menu
Portail
T&ealé du menu

L’océan, une gigantesque poubelle ?

Lyna Houchi - 1re secondaire le 16-02-2015 à 15:43


Le plastique est l’ami de l’homme, mais pas l’ami des océans et des espèces marines, oh que non ! Sur le Pacifique Nord, un gigantesque « continent » de déchets est en train de se développer, constitué principalement de… plastique. Les causes : le vent qui pousse les déchets vers l’océan. Et à l’origine, nous, les humains qui produisons ces déchets !

Dans nos vies, le plastique est presque omniprésent. Pensez au nombre de choses faites de plastique que vous possédez ou que vous connaissez et votre liste sera presque sans fin, à coup sûr. Le problème, c’est que les gens n’ont pas conscience des dégâts que cela peut entraîner pour les espèces marines notamment. Auparavant, les débris flottants étaient détruits par des micro-organismes qui ne peuvent toutefois pas décomposer le plastique et donc ce dernier se retrouve à flotter sur l’océan en formant ainsi une sorte de soupe de plastique. « On trouve en moyenne 46 000 morceaux de plastique par 2,5 km² d’océan sur une profondeur d’environ 30 mètres ! » mentionnait en 2006 le Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

En plus de mettre énormément de temps pour se dégrader, soit 500 à 1000 ans, le plastique est toxique et nocif pour les espèces marines « dans cette zone la plupart des morceaux de plastique sont très petits. Les déchets ont été dégradés par la lumière du soleil et les courants océaniques. Donc ça n’a rien à voir avec une bouteille ou un sac en plastique. Ce sont des tout petits morceaux de plastique de la taille d’un confetti (largeur inférieure à 5 mm). En fait ils ont la même taille que le plancton dont se nourrissent les poissons. C’est pour ça qu’ils mangent le plastique, c’est parce qu’ils le confondent avec du plancton », indique Rebecca Asch, chercheuse à l’Institut Océanographique Scripps. Outre les poissons, ce continent attire près de 300 espèces marines dont l’espérance de vie est menacée par ce fait.

Bien que je n’aie mentionné que des effets négatifs jusqu’ici, cette gigantesque poubelle a au moins un effet positif. Le patineur des mers, une espèce d’insecte, pond ses oeufs sur ce continent de déchets. Malheureusement, cela va également attirer les crabes, qui adorent les patineurs des mers.

Plusieurs organismes contribuent à la mission de réduire les déchets dans l’océan. Si vous souhaitez vous aussi aider la nature, je vous conseille d’aller voir mon article sur les différentes façons de le faire.

J’espère que mon article vous a touchés et a réussi à démontrer l’importance de l’écologie.

Bonne semaine !

Espace privé Recalculer cette page *